Vu par Zibeline

Retour sur les Rencontres internationales des Cinémas Arabes qui ont eu lieu à Marseille du 8 au 13 avril

Une grâce de Modigliani

• 8 avril 2014⇒13 avril 2014 •
Vérifier les jours off sur la période
Retour sur les Rencontres internationales des Cinémas Arabes qui ont eu lieu à Marseille du 8 au 13 avril - Zibeline

Les 2e Rencontres Internationales des Cinémas Arabes se sont ouvertes le 8 avril à La Villa Méditerranée. Des discours officiels, on retiendra le rappel de l’objectif premier de toute rencontre : s’ouvrir à l’autre, s’écouter, s’entendre, se découvrir. Un rappel salutaire dans le contexte politique actuel. En lever de rideau, Girafada, un film palestinien, en présence de son réalisateur, Rani Massalha. Mot-valise, Girafada contracte girafe et intifada. L’univers imaginaire d’un enfant et la réalité cruelle du conflit israélo-arabe. En Cisjordanie, jouxtant Israël, se trouve le dernier zoo du pays, un îlot de paix pour son vétérinaire, Yacine, et pour son fils de 10 ans, Ziad, amoureux des girafes parce qu’elles sont «fortes, douces et que leur caca sent bon». Malgré les murs élevés par Israël qui barrent tous les plans, l’humiliation des fouilles aux check points, les difficultés financières qui conduisent entre autres à nourrir de carottes les ours carnivores, Ziad pourrait connaître une enfance plutôt heureuse, auprès d’un père aimant qui «fait des miracles». Mais le conflit se radicalise, la ville est assiégée, le couvre-feu imposé. Après un raid aérien, le mâle du seul couple de girafes que possède le zoo meurt et la femelle, bien que gravide, refuse de s’alimenter. Avec la complicité d’un ami et l’aide d’une journaliste française, Yacine par amour pour son fils, enlève une girafe aux voisins israéliens qui en ont pléthore. Le film inspiré d’un fait divers de 2002, résolument allégorique et ouvertement partisan, est un hommage à la Vie qui n’est d’abord qu’«un possible» puis soudain s’impose comme prodige. Tout ne finit pas au mieux dans ce conte qui reste amer mais on se souviendra longtemps de la marche dansée, majestueuse, légère de Roméo, la girafe volée, sa traversée onirique des terres bibliques, des rues de Qalqilyah vers le zoo-arche pour sauver sa congénère palestinienne. Une figure mythique, entre Noé et Moïse, fendant une troupe de militaires israéliens désemparés, opposant à la haine des hommes, sa sérénité et une grâce de Modigliani.

ELISE PADOVANI
Avril 2014

Girafada sort en salles le 23 avril

Les Rencontres internationales des Cinémas Arabes ont eu lieu à Marseille du 8 au 13 avril
www.lesrencontresdaflam.fr

Photo : Girafada de Rani Massalha © Pyramide films


Villa Méditerranée
Esplanade du J4
13002 Marseille
04 95 09 42 52
http://www.villa-mediterranee.org/