Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub
Vu par Zibeline

La Chica en représentation à La Meson, à Marseille

Une Chica de choc

• 3 août 2019 •
La Chica en représentation à La Meson, à Marseille - Zibeline

Certains l’ont découverte avec le groupe polyphonique 3SomeSisters dont elle était la seule femme, au milieu de trois garçons. Depuis, Sophie Fustec s’est émancipée pour devenir La Chica. Après l’avoir programmée au Son de la Canebière et à Global local, la Meson l’accueille dans ses murs à l’occasion de la sortie de son premier album, Cambio. Un disque à son image, c’est-à-dire un patchwork d’influences. Nourrie au multiculturalisme entre Belleville, le quartier parisien où elle a grandi, et le Venezuela d’où est originaire sa mère, elle semble restituer en musique les cultures qu’elle a absorbées et qui ont forgé son identité. Le résultat donne un métissage novateur de sonorités urbaines, de beats electros et bien sûr de rythmes latino-américains.

Artiste de son temps, elle incarne une globalisation positive, s’inspirant de chants traditionnels comme de la pop, de l’esthétique street art ou de l’imagerie afro-caribéenne. Vocalement, elle flirte avec Bjork mais son déhanché la rapproche plutôt de Beyoncé. Côté langue, c’est l’espagnol qui a ses faveurs mais l’anglais n’est pas renié. Ses textes oniriques autant qu’engagés appellent l’Amérique latine à s’affranchir de ses démons politiques, économiques et sociaux. Sur scène, cette auteure compositrice interprète ne tient pas de discours mais évoque avec lucidité et espoir le sort du peuple vénézuélien. Au fil d’un set boosté par le jeu implacable de son complice aux machines, La Chica crée un univers envoûtant. À la fois guerrière et sensuelle, elle occupe l’espace scénique comme un ring duquel fusent ses coups de poing rythmiques, dans un jeu de jambes déstructuré. Mi-sorcière, mi-divinité, elle est avant tout une femme libre et consciente, tout aussi à l’aise dans l’explosion des boucles électro que derrière un clavier pour entonner un classique vénézuélien revisité.

LUDOVIC TOMAS
Mai 2019

La Chica s’est produite le 3 mai à La Meson, à Marseille.
Prochain concert le
3 août, dans le cadre des Plans B du Mucem (Marseille).

Photo : La-Chica © Guillaume Malheiro


La Mesón
52 rue Consolat
13001 Marseille
04 91 50 11 61
http://lameson.com/