Spectacle partenaireVu par Zibeline

A Lançon-Provence, le Festival « Musique à la Ferme » propose de belles soirées jusqu'au 26 juillet

Un soir à la ferme…

• 20 juillet 2016 •
A Lançon-Provence, le Festival « Musique à la Ferme » propose de belles soirées jusqu'au 26 juillet - Zibeline

Musique à la Ferme c’est d’abord une ambiance détendue, conviviale. Dans la cour de la Ferme Honnoré, en prélude au concert, on déguste quelque en cas au fromage de chèvre accompagné d’un rosé des caves des Coteaux de Lançon… de quoi nous mettre en condition avant de pénétrer en la Chèvrerie ! Car depuis 9 ans, on y aménage une scène, flanquée d’un piano de concert, pour y jouer de la musique de chambre et faire découvrir au public, venu de partout, des pièces du grand répertoire comme des nouveautés. Les artistes sont jeunes et bourrés de talent… et les chèvres, rythment, de leurs coups de cornes dans les mangeoires adjacentes, les musiques aux programmes.

Le 20 juillet pour la deuxième soirée à Lançon-Provence, le menu musical concocté par Jérémie Honnoré, comme de coutume, copieux et varié. On débute par deux pièces contemporaines qui s’inscrivent dans une inspiration… gastronomique ! François Castang, en récitant bonhomme, nous lit quelques pages de Balzac, grand amateur d’huîtres, et de Rossini, bien connu pour sa double toque de compositeur et… mangeur insatiable ! C’est Moderato à cent d’huîtres qu’on découvre sous la plume de Nigel Keay, un opus dont le tempo « à 108 » (d’où le jeu de mot en français!) fait entendre une espèce de danse baroque désarticulée… puis Opéra exotique de Pascal Martines qui décline (en musique !) une recette culinaire du fameux dessert au chocolat, mais qui aurait été revisité par un maître-queue japonais (un extrait de « Cuisine à l’alto », spectacle « gastronomico-musical » commandé par l’altiste Sylvain Durantel à 16 compositeurs contemporains… dont un CDr est sous presse!). On file donc d’un univers tout d’abord lyrique et sobre, puis néo-romantique, pour finir sur une note aux saveurs d’extrême orient. Deux pièces, modernes, certes, mais dont le langage s’avère tout à fait abordable pour un public pas forcément « averti », comme celui qui constitue les rangs fournis du festival. Elles sont interprétées avec goût par Cédric Lebonnois (alto) et Emmanuel Christien (piano) !

On retrouve le pianiste en compagnie d’une partenaire qui lui est familière (et un répertoire lui aussi plus.. familier!) : Samika Honda possède, au violon, une sonorité d’une grande beauté et d’une pureté qui convient à souhait à la 3ème sonate opus 108 de Brahms. Emmanuel Christien soutient sa verve mélodique au moyen d’un souffle émotionnel superbement maîtrisé.

En seconde partie… c’est le clou du spectacle ! On découvre, en live, un formidable trio avec piano : le Trio Karénine (on connaissait cet ensemble seulement au travers d’un CD dernièrement paru chez Mirare… absolument admirable !). C’est le fameux Trio Dumki de Dvorak que nous livrent les jeunes Français, chef d’œuvre proposant, en balancier, des pages dramatiques, baignées d’une intense tristesse, et des élans de musiques populaires irrésistibles. Au violoncelle, Louis Rodde est captivant d’expression : il propose, secondé par la puissance de jeu, volontiers théâtrale et chaleureuse, de la pianiste Paloma Kouider, une palette de coups d’archet à mille couleurs… et à laquelle répond, au millimètre, la violoniste en apparence plus altière et « réservée » Fanny Robillard. Sûr qu’on possède là un de nos grands trios de demain (vainqueur, somme toute, du fameux concours ARD de Munich en 2013, avec à l’époque Anna Göckel au violon … voir www.journalzibeline.fr/critique/anna-gockel-star-de-demain !).7231fcd2-28c3-446a-9ca7-998585a81459

En bis, c’est le Jardin féerique, moment d’une rare poésie, Ravel transcrit par Philippe Hersant, que les artistes, au complet, nous dévoilent en prélude à la nuit, avant un retour en nos chaumières…

JACQUES FRESCHEL
Juillet 2016

Festival Musique à la Ferme à Lançon-Provence, jusqu’au 26 juillet

06 13 29 02 00 http://musiquealaferme.jimdo.comCD Trio Karénine - Schumann - Mirare

CD Mirare : Trio Karénine – Schumann www.mirare.fr

Photos : Marie-Anne Baillon