Question de danse, à Klap, rythmé par les découvertes et les jeunes talents

Un réservoir de talents à suivreVu par Zibeline

Question de danse, à Klap, rythmé par les découvertes et les jeunes talents - Zibeline

Venues de Marseille, Istres, Toulon, Avignon, Aix-en-Provence, La Seyne-sur-Mer, Mouans-Sartoux et Nice, dix-sept compagnies ont trouvé à Klap – Maison pour la danse une fenêtre de visibilité durant Question de danse. L’occasion d’avant-premières et de découvertes, mais aussi de retrouvailles avec des talents repérés au Festival de danse de Cannes, aux Rencontres de la danse de Châteauvallon ou au festival Constellation à Toulon.

À Marseille donc, Sébastien Ly (Cie Kerman), Simonne Rizzo (Ridzcompagnie) et Éric Oberdorff (Cie Humaine) ont choisi de présenter un instant « T » de leur création avec le risque induit par la notion même de projet en cours. Le public prend le fil d’une pensée en devenir, se l’approprie et imagine la suite, ou projette sur elle ses propres attentes. Ce qui, justement, fait le sel de leurs propositions.

Découvert en 2009 au Pavillon Noir, Éric Oberdorff a depuis accompli un parcours sans faute. Pour Question de danse, il s’est prêté au jeu et a présenté, après cinq semaines de travail, un extrait déjà structuré de ce que sera demain Mon corps palimpseste : un duo au phrasé ample contrebalancé par les riffs du guitariste et l’agilité de la plasticienne-tricoteuse pour dire la mémoire des corps et des gestes sans cesse réécrite.

Arthur Perole (CieF) a transformé l’ébauche de Scarlett présentée il y a un an à Châteauvallon en un spectacle parfaitement écrit qui joue sur la montée en puissance du geste et de la création sonore pour explorer et questionner la figure de la Muse. Quant à Nans Martin, découvert en showcase à Cannes, il s’est délesté du poids d’une construction académique pour mettre sa radicalité dans un double duo. Un de ceux qui font de la danse un acte de résistance : éloge de la lenteur et du détachement dans le premier, exploration des limites du corps dans la répétition et l’énergie combattive dans le second.

Gestuelle surprenante enfin des trois jeunes danseurs/acrobates de NaïF Production, aux corps anonymes, aux visages cachés par un voile noir sous une capuche. Au début immobiles au sol, ils semblent s’en extraire avec difficulté. Un bras, un pied se soulèvent et retombent lourdement. Le corps glisse, une main attrape le genou pour le ramener sous le torse, comme si les membres étaient paralysés. Peu à peu les corps échappent au sol comme à de la glu, se libèrent. Tout se joue sur le poids, l’équilibre et la confiance. C’est réglé au cordeau. On est séduit. Bref, la danse en région s’enrichit de plus en plus d’étoiles montantes et Question de danse est l’un de ses tremplins.

MARIE GODFRIN-GUIDICELLI et CHRIS BOURGUE
Novembre 2016

Question de danse s’est déroulé du 1er au 21 octobre à Klap – Maison pour la danse, Marseille

Photo : Scarlett – Arthur Perole © Nina-Flore Hernandez

Klap
Maison pour la Danse
5 rue du Petit Versailles
13003 Marseille
04 96 11 11 20
http://www.kelemenis.fr/