Journal Zibeline - bannière pub
Vu par Zibeline

Boum mon Bœuf ! de Claire Luzi et Cristiano Nascimento à Correns

Un effet bœuf !

• 19 janvier 2019, 13 février 2019, 17 février 2019 •
Boum mon Bœuf ! de Claire Luzi et Cristiano Nascimento à Correns  - Zibeline

Effervescence d’un genre inhabituel à la salle de la Fraternelle ce jour-là : pour la première fois le Chantier (Centre de création des nouvelles musiques traditionnelles) accueille une création destinée au jeune public (même si tout au long de l’année le public jeune est bienvenu, et sollicité). Le duo Luzi Nascimento offrait en avant-première, pour clore sa résidence, leur création Boum mon Bœuf !. Ne vous y trompez pas, si le titre ou la catégorisation renvoient au monde de l’enfance, le spectacle est accessible même aux grandes personnes, sans âge limite ! Les deux complices, Claire Luzi et Cristiano Nascimento nous emportent dans leur parcours érudit (jamais pompeux ni prétentieux) et fantaisiste par un rythme initial scandé sur une table. Plat de la main, coudes, gobelet plastique, et nous voilà transportés dans un ailleurs où la musique et les contes se rejoignent. La mélodie naît avec aisance, portée avec une évidente simplicité par la voix expressive de la chanteuse qui fait oublier la difficulté de la partition, toute en altérations et demi-tons. Cristiano Nascimento, après le spectacle, en sourit, « c’est comme ça, les airs viennent, je ne sais d’où, je n’écris pas pour la voix au départ… », Claire Luzi reprend  « lorsque je les écoute, je sais que je dois les chanter… ». Le spectacle se tisse entre le Brésil et la France, l’œuvre de Darius Milhaud, le café du Bœuf sur le toit, les chansons folkloriques brésiliennes, leur reprise par « l’homme à la valise », séduit par leur forme et leur dynamisme… Mythes, traditions, récits parfois inventés mais si vrais, tout s’entrecroise avec une jubilation communicative. Les langues mêlent leurs sonorités, à l’instar d’instruments. La guitare à sept cordes répond à la mandoline, les bolas au trombone, le pandeiro au mélodica et l’exactitude historique aux théories les plus loufoques… Le bœuf souverain endosse une fonction salvatrice, et sa bonté perdure même après sa mort, sa peau devient tambour, ses cornes flûtes… Allons ! « C’est l’heure du bœuf ! Accorde ton violon sors ta guitare ! » La magie opère, puissante dans son déferlement de musiques et de couleurs de fête !

MARYVONNE COLOMBANI
Janvier 2019

Spectacle donné à Correns le 19 janvier

À venir :

13 février
Cité de la Musique, Marseille
04 91 39 28 28 citemusique-marseille.com

17 février
Le Petit Duc, Aix-en-Provence
04 42 27 37 39 lepetitduc.net

Photo : Correns Boum mon Boeuf © La Roda


Le Chantier
Centre de Création de Nouvelles Musiques Traditionnelles
Fort Gibron BP24
83570 Correns
04 94 59 56 49
http://www.le-chantier.com/