Vu par ZibelineA silver factory par Clara Le Picard au théâtre Joliette

Un creuset d’argent

Le vibrant souvenir d’Andy Warhol a hanté la scène du théâtre de la Joliette avec celui de la Silver Factory, l’usine d’argent, qu’il a installée le 28 janvier 1964 au 5e étage de la 47e rue à New York. Endroit idéal pour passer de l’obscurité à la lumière, de l’anonymat à la célébrité. On a du mal aujourd’hui à imaginer ce transfert quand tout désormais est codé, mesuré à l’aune des réseaux sociaux, des médias, des subventions. Clara Le Picard démarre une longue résidence à la Joliette avec l’évocation de cette époque créative et déglingue, de 1964 à 1968, qui a changé définitivement une certaine façon d’aborder le monde et l’art. Elle met en scène deux musiciens-chanteurs-comédiens : Valentine Carette et Frank Williams, chargés d’évoquer cet épisode-phare de l’histoire de l’art contemporain, sur un plateau occupé de quelques cubes blancs qui s’éclairent parfois de couleurs acidulées. Ensemble ils évoquent Andy, ses amis, ses sérigraphies, ses films, ses interprètes et modèles, la drogue et les amphétamines. Il ne s’agit cependant pas d’une reconstitution avec reproductions et extraits de films ; sans nostalgie, Clara Le Picard se place résolument du côté de la modernité. Les deux chanteurs-comédiens évoquent cette période féconde en interprétant plusieurs chansons du Velvet Underground, de Dylan, Petula Clark, Judy Garland, Lou Reed… Frank Williams joue de la basse et de la guitare, actionne un petit harmonium ; Valentine Carette souffle dans un harmonica, danse en évoquant la présence de la grande danseuse Yvonne Rainer à la Factory, puis simule le documentaire tourné en super 8 qui montre une vedette se lavant les dents en plan fixe. Warhol était friand de ces tournages qui plongeaient le spectateur dans la réalité brute, il les avait très vite préférés à ses travaux sérigraphiques, devenus généreusement alimentaires. C’est une époque prolifique que fait revivre ce spectacle avec ses réussites, et ses blessures. Sans nostalgie, mais avec envie.

CHRIS BOURGUE
Novembre 2019

A Silver factory s’est joué au théâtre Joliette, Marseille, du 19 au 22 novembre

À venir
14 janvier
Théâtre Antoine Vitez, Aix-en-Provence
04 13 94 22 67 theatre-vitez.com

Photographie : A silver factory © P. Le Picard

Théâtre Joliette
2 place Henri Verneuil
13002 Marseille
04 91 90 74 28
www.theatrejoliette.fr