Vu par ZibelineRetour sur le récital de Sandrine Piau et Rémy Brès au Théâtre Nono

Un concert pour se souvenir

Retour sur le récital de Sandrine Piau et Rémy Brès au Théâtre Nono - Zibeline

La saison solidaire du CALMS se poursuit avec ce mois-ci une pensée particulière pour les victimes du drame du 5 novembre 2018 à Marseille.

Pour marquer ce funeste anniversaire, le CALMS, collectif d’artistes lyriques constitué à la suite du concert de solidarité du 19 janvier 2019 au théâtre Toursky, a choisi à juste titre de s’associer à l’Association Habitat & Humanisme, qui lutte sans relâche en faveur de la réinsertion sociale par le logement.

C’est un Théâtre Nono plein à craquer qui accueillait cet événement à part dans la saison solidaire du collectif emmené par Mikhael Piccone. À concert exceptionnel, artistes exceptionnels avec la présence sur scène du jeune contre-ténor Rémy Brès et de la soprano renommée Sandrine Piau pour un programme célébrant les pages les plus illustres de la musique baroque, de Purcell à Haendel. L’alchimie vocale entre les deux artistes est remarquable en particulier sur le célèbre duo Pur Ti Miro. Sandrine Piau rappelle, le temps du « Deh vieni non tardar » des Noces de Figaro, d’une musicalité aérienne, qu’elle sait autant briller sur le répertoire mozartien ; sur l’inlassable Lascia ch’io pianga, elle ne manque pas de faire frissonner le public.

À seulement 21 ans, Rémy Brès a déjà tout d’un grand : son air « Laissez-vous toucher par mes pleurs » (extrait d’Orphée et Eurydice de Gluck) sera l’un des plus beaux souvenirs de la soirée. L’Orchestre de la 3e Cham du Collège Longchamp, sous la baguette et les jolis arrangements de Frédéric Isoletta, sait faire honneur à ce répertoire ancien particulièrement exigeant : le continuo s’avère très solide et les jeunes solistes à la mandoline se distinguent avec aplomb sur Vivaldi.

Le concert s’achève sur le réjouissant Duo des Chats et Habitat & Humanisme se voit remettre le chèque des recettes de la soirée devant un public enthousiaste. Un beau message d’espoir pour commémorer la tragédie qui a frappé Marseille un an plus tôt.

PAUL CANESSA
Novembre 2019

Le concert a été donné le 5 novembre au Théâtre Nono, Marseille

Photo © Claude Garcia