Moi, Corinne Dadat, un petit bijou de Mohamed El Khatib qui a séduit le Bois de l'Aune

Un art non-lucratif, mais…Vu par Zibeline

Moi, Corinne Dadat, un petit bijou de Mohamed El Khatib qui a séduit le Bois de l'Aune - Zibeline

Mohamed El Khatib offre avec Moi, Corinne Dadat un petit bijou, qui n’est ni de la danse, ni du théâtre, ni du one-woman show, ni une causerie, ni une joute oratoire, ni à proprement parler une performance, mais en même temps tient de tout cela. En exergue au spectacle, la feuille de salle livre un court texte de Mohamed El Khatib, qui sera dit sur scène, plus tard, et qui définit Corinne Dadat, «qui en a vu d’autres», qui «se méfie du spectacle vivant»… L’illusion théâtrale ici s’achoppe avec la réalité, la vraie, Corinne Dadat est vraiment une femme de ménage, elle a vraiment cinquante ans. Les mots qu’elle prononce sont les siens, avec leur fraîcheur, leur humanité, leur verdeur aussi et renvoie à leur «culture» pédante ceux qui lui parlent «finement» de dadaïsme à propos de son patronyme. Le quatrième mur n’est plus qu’un souvenir, la parole, les gestes, sont partagés avec la confiance que l’on peut accorder à des amis. La jeune danseuse Élodie Guezou, apporte un contrepoint, une autre dimension à la joute espiègle entre Mohamed El Khatib et Corinne Dadat, pose des questions, expose sur le modèle du texte précité ce qu’elle est et ce qu’elle n’est pas -les portraits se dessinent autant par la suggestion positive que négative. Entre le rêve et la vie, la réalité et la fiction, se creusent les écarts, c’est là où se niche le rêve. Corinne danse sur son tabouret à roulettes devant le Pas de quatre des petits cygnes du Lac ; expose les produits de nettoyage en une ligne séquencée, (hyper contemporain !) ; inonde le sol avec maestria, tandis qu’Élodie Guezou essuie le lac ainsi formé avec sa longue chevelure, et en contorsionniste, on ne se change pas ! Le spectacle touche, remet en place l’essentiel, en échappant à tous les pièges du pathos facile et de la grandiloquence. Un tour de force !

MARYVONNE COLOMBANI
Décembre 2015

Spectacle vu au Bois de l’Aune, Aix-en-Provence le 3 décembre

Photo © Marion Poussier

Théâtre du Bois de l’Aune
1 Place Victor Schoelcher
13090 Aix-en-Provence
04 88 71 74 80
boisdelaune.fr