Madone, ou la force subversive de la bonté, fable de Dorian Rossel et Delphine Lanza

Trop bon, trop…Vu par Zibeline

Madone, ou la force subversive de la bonté, fable de Dorian Rossel et Delphine Lanza - Zibeline

Madone, ou la force subversive de la bonté se présente, dans son propos comme dans son déploiement scénique, comme une série de bouleversements autour de la Madone de Raphaël, de sa beauté revêtant les traits de la bonté -à moins qu’il ne s’agisse du contraire. Librement inspirés de la nouvelle La madone Sixtine de Vassili Grossman, les textes revisités par les metteurs en scène Delphine Lanza et Dorian Rossel peinent cependant à exister sous leurs références écrasantes et incapacitantes : Fernando Pessoa, Robert Walser ou encore Milena Jesenská, que l’on aura tout le mal du monde à reconnaître. Et dont il ne demeure que quelques considérations peu convaincantes sur le plan philosophique comme sur le plan poétique. Irrémédiablement, les faiblesses des textes se répercutent sur l’interprétation, souvent hésitante et brouillonne. Si la metteuse en scène, également de la distribution, sait s’ancrer sur le plateau, et si la danseuse Mimi Jeong réservera aux spectateurs quelques beaux moments, les comédiens peineront souvent à faire entendre leur voix. La dimension répétitive de leurs gestes -des sauts sur place, des frottements les uns aux autres et autres énumérations absurdes- aurait pu explorer une veine comique bienvenue. Celle que le rapport au décor, sonore, organique (conçu par Nicolas Bénard dans les Ateliers de la Maison de la Culture de Bourges) creuse sans difficulté. Mais Madone, ou la force subversive de la bonté néglige cette piste tout en ne s’attelant jamais frontalement et sincèrement à son sujet pourtant porteur. L’heure et demie de spectacle ne pourra ainsi que paraître terriblement superficielle.

SUZANNE CANESSA
Décembre 2021

Madone, ou la force subversive de la bonté a été joué au Théâtre du Jeu de Paume, Aix-en-Provence, du 15 au 17 décembre

Photo © Carole Parodi

Théâtre du jeu de Paume
17, 21 rue de l’Opéra
13100 Aix-en-Provence
08 2013 2013
http://www.lestheatres.net/