« Trio », comédie -ou drame- en trois actes de William Boyd, aux Éditions du Seuil

Trois personnages en quête d’eux-mêmesLu par Zibeline

« Sous le voile du secret comme sous celui de la nuit, chacun dissimule sa vraie vie, celle qui présente le plus grand intérêt. » La première citation placée en exergue, de Tchekhov, va comme un gant aux trois protagonistes principaux du Trio concocté avec brio par William Boyd. Trois adeptes du mensonge réunis à Brighton en cet été 1968 pour les besoins d'un film. Première à entrer en scène, Elfrida Wing, la femme du réalisateur. Saluée autrefois comme « la nouvelle Virginia Woolf », elle n'a pas écrit une ligne depuis [...]

Cet article est reservé aux abonnés


Vous n'êtes pas abonné ? Pour lire le contenu premium de Zibeline :

Abonnez-vous



Déjà abonné ? Connectez-vous