Belle affluence pour la 10e édition du Salon d’Art Contemporain d’Aix-en-Provence

Très Sm’Art !Vu par Zibeline

• 7 mai 2015⇒11 mai 2015 •
Belle affluence pour la 10e édition du Salon d’Art Contemporain d’Aix-en-Provence - Zibeline

Pour sa 10e édition, le Sm’art, Salon d’Art Contemporain d’Aix-en-Provence, a confirmé son succès. Sous les 12 000 m2 ombragés du Parc Jourdan, la fréquentation a dépassé les 22 000 visiteurs, mille de plus encore que l’an dernier. Il faut dire que le beau temps était de la partie et les exposants étrangers, venus pour certains de régions plus froides, s’en sont réjoui. Belle affluence donc et 2 111 ventes exactement dont Christiane Michel, fondatrice et commissaire, se félicite.
Les galeries y sont de plus en plus nombreuses, notamment les aixoises qui mettent en avant les artistes locaux. Une galerie japonaise venue de Hyogo augure d’échanges créatifs. On retrouve la galerie Berthéas qui se taille la part du lion et a d’ailleurs ouvert une antenne à Paris. Ses dirigeants déclarent que le Street Art appartient désormais aux galeries comme à la rue.
Comme dans les années précédentes, force est de constater des inégalités dans les propositions, mais il vous sera dit que cela permet de toucher le plus grand nombre… On a retrouvé avec toujours autant de plaisir Myriam Paoli et ses dessins en 3 D, Sourski et ses hommes-oiseaux, qui conjuguent toutes deux à l’infini leur sensibilité. Puis la jeune Mila et sa peinture des Femen très présente, les étonnantes peintures avec béton de Patrick Montagnac -qui fait un tabac au Japon-, les Titan métalliques pour jardins d’Anna Preiss ou les paysages très colorés entre rêve et réalité de la Suisse Sylvie Rumo. Habituée de l’événement, Yo Bastoni a créé pour l’occasion une installation participative sur les escaliers du parc et présente cette année un travail sur le lien.

Pour cet anniversaire le Sm’Art a mis à l’honneur le travail de deux artistes de la scène internationale. Céramiste, sculpteur et peintre, Van Lith présente des créations diverses et colorées qui ne rendent pas compte des travaux monumentaux qu’il a réalisés de par le monde. Le rebelle et secret Max.B, l’ermite de Pernes-les-Fontaines, montre quant à lui, pour la première fois dans sa région, une œuvre originale, proche de la Nouvelle Figuration, que s’arrachent pourtant les collectionneurs.

Notons la participation de la Fondation du Camp des Milles qui rend hommage à la résistance par l’art. 400 œuvres ont en effet été créées par des artistes internés et certaines peuvent encore se voir dans le Site-Mémorial. Saluons enfin la présence des étudiants de l’ICART Bordeaux, école des métiers de la culture, qui ont réalisé des reportages journaliers visibles sur le site du Sm’Art avec beaucoup de professionnalisme.

CHRIS BOURGUE
Mai 2015

Le Sm’art s’est déroulé du 7 au 11 mai à Aix-en-Provence

Photo : Max.B © Chris Bourgue