Anthony Joseph s'est produit au Cabaret aléatoire à Marseille

Transe caribéenneVu par Zibeline

Anthony Joseph s'est produit au Cabaret aléatoire à Marseille  - Zibeline

Le sorcier Anthony Joseph était de retour à Marseille dans le cadre de Jazz sur la ville

On ne compte plus le nombre de ses passages à Marseille depuis qu’il a émergé musicalement en 2007. C’est peut-être la raison pour laquelle l’affluence est moindre. À moins que l’OM n’y soit pas pour rien. Tant pis pour les absents, le moment n’en sera que plus intimiste et fusionnel.

De plus, depuis son dernier concert donné cet été à la belle étoile dans le Parc de la Moline, Anthony Joseph a sorti un excellent nouvel album, People of the sun, qu’il vient présenter dans une de ses « villes préférées non pas de France mais du monde ».

Avec des incursions dans les sonorités urbaines de manière plus ou moins prononcée, la fusion des cultures caribéennes constitue l’ADN de l’œuvre musicale de cet enfant de Trinidad-et-Tobago dont il brandit un drapeau sur scène. La scène, c’est là que la puissance de cet imposant barbu au visage rieur et aux vêtements chaleureusement colorés se révèle.

C’est sur scène, y compris devant un auditoire confidentiel, que cette fusion devient jubilatoire, au croisement de l’afrobeat, de la soca, du free jazz, du rap, de la soul, du voodoo funk voire du rock. Un éventail aussi ouvert que l’archipel des ses origines qu’il parvient à unifier. Et si certains textes de son dernier opus évoquent la dure réalité de ces « gens du soleil » qui peuvent périr en mer dans l’espoir d’une vie meilleure, c’est dans une communion festive et empathique qu’ils sont interprétés.

Car Anthony Joseph, qui est aussi poète, romancier et conférencier, assume l’héritage des artistes Noirs engagés pour les droits humains et la justice sociale. Il distille sa révolte dans un spoken word qu’il pratique avec lyrisme. Sa verve se transforme volontiers en envolées, dans un mouvement général qui prend des allures de transe.

LUDOVIC TOMAS
Décembre 2018

Anthony Joseph s’est produit le 29 novembre au Cabaret aléatoire, à Marseille, dans le cadre de Jazz sur la ville

Photo : Anthony Joseph c Mirabelwhite