Vu par Zibeline

Le Trio Bhuwana de Philippe Boivin à la Salle Musicatreize

Tradition, prolongement et fusion

Le Trio Bhuwana de Philippe Boivin à la Salle Musicatreize - Zibeline

Philippe Boivin, compositeur, professeur au CFMI, s’est lancé dans un pari d’écriture assez fou, en mêlant les polyphonies de Musicatreize aux sonorités traditionnelles du gamelan Bintang Tiga, dirigé par Gaston Sylvestre ! La création Trio Bhuwana (identité bouddhique des trois mondes) se décline en deux parties : Swah Swara et Bhur Gong. Elle associe des poèmes sur la méditation, le savoir, et se conclut par une pièce étrange et puissante (Syllabaire des consonnes) où les basses lugubres figurent la mort. La seconde partie fait apprécier le duo des 2 soprani (Kaoli Isshiki et Claire Gouton) comme deux flûtes solistes sur des textes de Jean-Antoine de Baïf et François Villon. Les notes du gamelan étant dans une gamme non tempérée, Roland Hayrabédian a du jongler, dans sa direction et son écoute, avec des problèmes de hauteurs, rendant un ensemble parfois instable, la résonance des gongs, xylophones, métallophones, percussions brouillant, en nappes sonores et gammes pentatoniques, les échelles plus tonales des parties vocales. La musique cyclique dans l’esprit de la tradition balinaise et javanaise, où l’individu se met toujours au service du collectif, est rendue par un ensemble percussif coloré, tons rouge et or, où chacun prend sa place, attend, écoute, partage, s’efface pour laisser entrer les voix. Une énergie vibratoire pour un pari réussi, entre tradition et modernité.

YVES BERGÉ
Avril 2013

Ce concert a eu lieu le 19 avril à la Salle Musicatreize, Marseille