Exposition Tracé au Château de Servières

Tracé en pointillésVu par Zibeline

• 30 octobre 2018⇒21 décembre 2018 •
Exposition Tracé au Château de Servières - Zibeline

C’est dans l’épicentre de La Saison du dessin, au Château de Servières, que le dessin s’émancipe de sa définition stricto sensu en flirtant avec l’édition, la littérature, la poésie, la typographie, la vidéo, la voix. En dématérialisant le langage. Plus conceptuelle que la programmation habituelle, l’exposition Tracé élargit le champ du dessin à l’écrit, via une sélection exigeante d’œuvres issues de la collection de Josée Gensollen et de prêts de galeries internationales. Le dispositif minimaliste convient idéalement aux pièces murales, aux documents et ouvrages en vitrines, aux correspondances visuelles et graphiques : un parti radical de dépouillement et un nouvel espace scénographique revendiqués par Martine Robin qui « donnent du corps et une présence aux œuvres ». Depuis le mur en papiers recyclés de Mafalda Santos que l’on doit contourner dès l’entrée de l’exposition jusqu’à son épilogue avec la vidéo Point, ligne, particules de Fayçal Baghriche qui jouxte sciemment les travées du chemin de fer. Dans ce dictionnaire à ciel ouvert, où signes et lettres calligraphient un alphabet inédit, les ombres silencieuses de Lacan, Deleuze, Foucault, Borges planent au-dessus des artistes auxquels ils offrent matière à penser et à imaginer : signes, formes, horizons, images mouvantes, créations sonores, messages graphiques… Vaste échiquier intellectuel et formel joué notamment par Natalie Czech qui court-circuite les messages publicitaires des marques internationales, Ignasi Aballí et son travail sur la couleur à partir d’Ulysse de Joyce, Pierre Bismuth dont le vocabulaire graphique se délie dans une œuvre murale en résonance avec l’architecture.

Dans un espace différencié, ce Tracé en pointillés prend une tournure plus classique (dans l’acceptation du mot dessin de 1529 : desseing, représentation graphique) avec une carte blanche offerte à Opening book et son artiste invité, Pierre Chaillet

MARIE GODFRIN-GUIDICELLI
Novembre 2018

Photo : Château de Servières – vue de l’exposition Tracé (détail), 2018 © Aurélien Meimaris

Tracé
jusqu’au 21 décembre
Château de Servières, Marseille
04 91 85 42 78
chateaudeservieres.org