Murs d'ici et d'ailleurs au Mucem avec l'Université Populaire Marseille-Métropole

Tous les murs peuvent tomberVu par Zibeline

Murs d'ici et d'ailleurs au Mucem avec l'Université Populaire Marseille-Métropole - Zibeline

L’Université Populaire Marseille-Métropole* organisait fin novembre un colloque au Mucem. Deux journées bien remplies, en entrée libre, pour évoquer avec chercheurs, journalistes, philosophes, artistes ou étudiants « l’histoire, l’actualité, l’avenir des murs qui abritent, encerclent, protègent, séparent, cachent, s’écroulent, racontent ».

Aude Fanlo, âme de l’Institut méditerranéen des métiers du patrimoine, le département Recherche et enseignement du Mucem, a accueilli le public avec chaleur. « Dans ce lieu patrimonial où chaque pierre compte, avec l’ambivalence de son histoire, un fort militaire plus destiné à surveiller la ville qu’à la protéger », elle a relevé qu’elle est aussi au cœur des pratiques muséales, lieux de sanctuarisation mais également, fondamentalement, espace public, d’échange, de passage et de débats.

Des murs, il y en a eu tant, au cours de la tumultueuse histoire humaine ! Celui d’Hadrien, conçu pour protéger la province romaine de Bretagne face aux barbares écossais. Celui qui sépare Israël des Territoires occupés palestiniens. La Grande muraille de Chine. L’ethnologue Claire Calogirou, familière des graffeurs, s’est quant à elle intéressée au Mur de Berlin, dont le Mucem a acquis un morceau. Exposé un temps dans la Galerie de la Méditerranée, il est retourné dans les réserves du Musée. Elle préférerait voir ses 2,8 tonnes, marque physique d’un symbole (comme lui, tous les murs peuvent tomber !) retourner à l’air libre, visible par tous, sur l’Esplanade, pourquoi pas ? Le photographe Pierre Ciot, venu parler du très marseillais mur de La Plaine**, honteusement imposé par la Mairie sur la place Jean Jaurès, suggérait d’ailleurs aux équipes de conservation de faire de même avec celui-ci, plus modeste mais tout aussi révélateur des stratégies d’un pouvoir aux abois.

GAËLLE CLOAREC
Décembre 2019

Le colloque Des murs… s’est tenu les 29 & 30 novembre au Mucem, Marseille

* Concernant cette structure, lire notre article Rentrée des classes à l’UPOP.

** Concernant ce mur, lire notre article L’art est public et écouter notre podcast La Plaine : montée en gamme de la violence municipale.

Illustration : Les murs… parlons-en © UPOP – Boris Humbert

Mucem
Môle J4
13002 Marseille
04 84 35 13 13
mucem.org