Vu par Zibeline

Cet été, la photo est dans tous ses états à Arles avec de multiples expositions

Tours, détours, retours arlésiens

• 7 juillet 2014⇒21 septembre 2014 •
Vérifier les jours off sur la période
Cet été, la photo est dans tous ses états à Arles avec de multiples expositions - Zibeline

La photo ? C’est à Arles (ou presque) dit-on. 2014 marquera donc un cap. Baroud d’honneur pour Monsieur Hébel quand Monsieur Clergue est toujours là. Pour tous les autres, on s’obstine et continue. Et pour l’avenir il faudra compter avec la Fondation Luma (lire aussi ici).

Monsieur Lucien
Inconcevable de passer à côté de l’hommage rendu à Lucien Clergue. Au musée Réattu avant tout où Pascale Picard avec la complicité d’Andy Neyrotti réussit une très juste mise en place. La sélection regroupe les œuvres du maître arlésien avec celles d’autres auteurs de la collection du musée amenés par Lucien Clergue lui-même dès les années soixante. De larges vitrines et meubles-tiroirs noirs permettent de (re)découvrir les portfolios d’auteur tels Née de la vague, Corps Mémorable (avec Eluard), Genèse (St John Perse) ou les tirages des Weston, Mappelthorpe, Steichen, Man Ray, Ansel Adams… Puis passer au parc des Ateliers, notamment pour les plans serrés sur des taureaux agonisants et les séries de Polaroïds rarement montrées. Au Théâtre de la Calade, photos du César créé par Jean Renoir en 1954. À noter, la rencontre-dédicace du catalogue éponyme Les Clergue d’Arles (éditions Gallimard), le 9 octobre à 18h30, au Réattu.
04 90 49 31 14
www.museereattu.arles.fr

Bonnes et mauvaises Rencontres
La dramaturgie de succession mise de côté, les Rencontres c’est par exemple de confronter le subtil Chema Madoz (éditions Actes Sud) vs les Mazaccio et Drowilal plus pop’ and digital ou encore les portraits tirés par David Bailey, Vincent Perez, Denis Rouvre, Patrick Swirc, Mélanie Bonajo (et quelques culs de pisseurs impénitents) mais ne pas supporter l’infernale mise au rouge et lampe en main au bureau des Lices (ancien Crédit Agricole).
La suite sur www.rencontres-arles.com.

Bonnes piochesCaravane(s)-dans-la-cuisine-de-L'Atelier-du-Midi--©-C.-Lorin_Zibeline
L’année passée Caravane(s), une singulière exposition à l’Atelier du Midi recevait un franc succès. Une forme éditoriale en a été tirée sous forme de petits carnets souples sympa avec le concours des éditions L’erre de rien. Faciles à feuilleter comme de mini albums familiaux à mettre dans sa poche. Patrick Ruet en propose trois rassemblés sous emboîtage cartonné dans sa maison galerie à deux pas du musée Réattu (35 €). L’occasion aussi de découvrir les photos de quatre jeunes auteures de l’ENSP, Hélène Bellanger, Elsa Leydier, Emanuela Meloni, Margaux Meurisse jusqu’au 23 juillet et reprise le 11 septembre.
www.atelierdumidi.com

Et ailleurs…
Serge Assier, Mylène Zizzo à la Maison de la Vie Associative ; Bernard Langenstein à l’Hôtel Divonne ; Kate Daudy, Martial Lorcet à la galerie Anne Clergue ; Thibault Yevnine, Gilles Magnin à l’Atelier Cinq ; Baudrillard, Ren Hang, TTY au Magasin de Jouets… Photos de l’Abbé Pierre et de sans-abri par Isabel Garrido et Gilbert Scotti chez Emmaüs. Luigi Ghirri, Plossu, Annabelle Amoros à l’Espace pour l’art. Pendant ce temps, Voies Off s’obstine à raison en portant son choix sur David Monteleone et David Favrod, multiplie les projets notamment à Griffeuille, inaugure une série de portfolios d’artistes en édition limitée.
Pour en savoir toujours plus sur l’ensemble des événements off arlésiens : www.voies-off.com et www.arles-contemporain.com.

CLAUDE LORIN
Juillet 2014

Photo : Lucien Clergue, Vent sur les sables, Camargue, 1972, portfolio Langage des sables, 1975, épreuve argentique, Arles, musée Réattu, don du photographe en 1980 © Clergue 2014
et Caravane(s) dans la cuisine de L’Atelier du Midi  © C. Lorin/Zibeline


Voies Off
26 ter rue Raspail
13200 Arles
04 90 96 93 82
http://www.voies-off.com/