Vu par Zibeline

Le palais Neptune de Toulon a accueilli le pianiste Giovanni Bellucci

Tour de force

Le palais Neptune de Toulon a accueilli le pianiste Giovanni Bellucci - Zibeline

La venue pour le Festival de Musique de Toulon d’un artiste tel que Giovanni Bellucci, pianiste peu médiatisé en nos contrées, a bien mérité le concert de louanges qui auréole ses prestations tant il a fait preuve de maestria en interprétant deux des plus grands monuments du piano romantique. Au programme figuraient des transcriptions de Franz Liszt d’œuvres de Mozart et Verdi où l’on pouvait déceler une virtuosité contenue. Haute technicité qui fut confirmée dans la Sonate n° 2 opus 35 de Chopin où le piano semblait à peine supporter la charge acoustique que lui imposait la puissance du pianiste ! Mais l’apogée fut incontestablement atteint lorsque résonnèrent les premières notes de l’impressionnante Sonate en Si mineur du hongrois. Le mélange d’ombres et de lumières qu’offre la partition était traduit avec une rare intensité : les pianissimo semblaient fragiles et dérisoires aux côtés des passages fortissimo tonitruants ! L’impression fut confirmée avec une Rhapsodie hongroise généreusement offerte en bis. Magistral, somptueux, explosif, merveilleux, sublime, fantastique, transcendantal… une démonstration en quelque sorte.

EMILIEN MOREAU
Avril 2013

Ce concert a eu lieu au palais Neptune, Toulon, le 4 avril