Hommage à François Tusques, le double album Gardez votre sang froid, du Robbe Gloaguen Quartet

Toujours révolutionnaire le Jazz TusquienVu par Zibeline

Hommage à François Tusques, le double album Gardez votre sang froid, du Robbe Gloaguen Quartet - Zibeline

Le double album Gardez votre sang froid du Robbe Gloaguen Quartet, produit par Mazeto Square, rassemble des musiques composées par l’un des créateurs du free-jazz en France, le pianiste François Tusques. Fabien Robbe, au piano élégant et inspiré, s’est attaché depuis des années à transcrire et mettre au propre à partir de démos, de compositions abandonnées, de répétitions redécouvertes dans des enregistrements sans lendemain, le répertoire de François Tusques. Par une subtile réécriture en épure, le musicien renoue avec l’essence même de l’art tusquien, leur rend une profondeur parfois bouleversante. L’introduction de Mon cœur est comme un bol de lait qui frissonne accorde à la ligne musicale nue une puissance onirique qui répond aux élans espiègles de Je peux jouer ça, ou aux tableautins éloquents et mutins de Combat de coq, aux variations inventives du Blues du moulin, à l’enthousiasme entraînant du Bass bal, à la virtuosité exacerbée de L’îlot Chalon, à l’actualité sombre de Vérification d’identité (avec la superbe intrusion du djembé). Une large palette aborde registres et émotions avec un égal bonheur, portée par le Quartet (à l’architecture variable, les morceaux offrent solo, duo, quartet parfois même quintet lorsque s’ajoute le djembé d’Awen Robbe) composé d’Éric Leroux (saxophone), Fabien Robbe (piano), Tanguy Le Doré (bassiste de la première heure de François Tusques et détenteur d’une foule de ses partitions archivées), Jérôme Gloaguen (batterie).

L’Intercommunal Free Dance Music Orchestra renaît grâce à la restauration sonore des bandes originales conservées par l’ancien producteur de François Tusques, Julien Palomo, d’un spectacle au Théâtre Dejazet en 1984, dans le deuxième volume de l’album, avec François Tusques, Carlos Andreù (chant), Sam Ateba (percussions), Pablo Cueco (zarb), Danièle Dumas (saxophone), Bruno Girard, l’un des fondateurs de Bratsch, (violon), Sylvain Kassap (saxophone), Tanguy Le Doré, Jean-Louis Le Vallegant (bombarde, saxophone), Noël McGhie (batterie), Mirtha Pozzi (percussions), Ramadolf (trombone). Le free jazz, loin d’être abscons ainsi que certains le perçoivent encore, sait y être populaire, festif, se joue des thèmes de la musique populaire traditionnelle, en quatre longues compositions. Le monde se donne rendez-vous en liberté dans une musique profonde où se joue la Gavotte au-delà des mers, où s’imaginent des rencontres improbables comme le À propos du voyage de Carmen en Chine, où les cultures se nourrissent les unes des autres, Bienvenue au Sheikh Imam, Les amis d’Afrique… Le flamenco se glisse dans les gammes arabisantes, la Bretagne rejoint la Catalogne, et l’esprit de Thelonious Monk unit tout cela. Bonheur des phrases souples et des ostinatos qui mènent à la transe… Un univers rafraîchissant qui faire croire encore que la liberté est possible, que les racines de chacun ne sont pas des freins mais impulsent de nouvelles sèves, que l’imagination est vraiment au pouvoir…

MARYVONNE COLOMBANI
Juin 2020

Gardez votre sang froid, Robbe / Gloaguen quartet suivi de « Live au théâtre Déjazet 1984 », Mazeto Square. (20€)