Chez Ad Vitam Records et Indésens mettent à l'honneur le talentueux musicien Henri Tomasi

Tomasi reconnu ?

Chez Ad Vitam Records et Indésens mettent à l'honneur le talentueux musicien Henri Tomasi - Zibeline


Henri Tomasi (1901-1971) a longtemps souffert d’une réputation de «musicien du passé», lui qui, chef d’orchestre, connaisseur de l’équilibre et des timbres instrumentaux, n’a pas abandonné la prééminence de la mélodie. Il en fallait moins pour être mis au ban dans la France des Trente Glorieuses ! Son importante production, diverse, connait depuis quelques années (grâce au combat que mène Claude Tomasi, son fils, pour sa redécouverte) un intérêt grandissant. Les enregistrements qui fleurissent en sont la preuve. Ce sont les pièces concertantes qui sont les plus connues, à l’image de son Concerto pour violon joué récemment au Silo par Laurent Korcia et l’Orchestre Philharmonique de Marseille (voir ici www.journalzibeline.fr/critique/tomasi-moderne/).

Un nouveau disque du label Visuel-CD-Henri-Tomasi—hu, fidèle soutien du compositeur corse né à Marseille, présente ses Concertos pour trompette & trombone datant de 1949 et 1957. On y entend deux excellents solistes Eric Aubier (trompette) et Fabrice Millischer (trombone) secondés par l’Orchestre d’Harmonie de la Garde Républicaine. Au fur et à mesure de son évolution, Tomasi, d’un tempérament profondément libre, «anarchiste de cœur» et plutôt marxiste, a «rejoint son temps» en écrivant des pièces engagées qui témoignent des événements du siècle. On entend aussi Noces de Cendres, dénonciation en forme de ballet (1952) de l’absurdité de la guerre.

Chez Ad Vitam Records on s’attache à des opus qui attestent de son engagement humaniste et de son lien avec des auteurs contemporains : Le Silence de la mer, drame lyrique sur les mots de Vercors (1959), Symphonie du Tiers monde inspiré d’Aimé Césaire (1967) et Retour à Tipasa, cantate avec récitant sur le texte d’Albert Camus (1966) : une œuvre lumineuse qui vient d’être représentée au Festival Présences de Radio France au Grand Théâtre de Provence (voir  ici www.journalzibeline.fr/critique/mediterranee-au-present/).

JACQUES FRESCHEL

Février 2013

 

CDs Henri Tomasi

Indésens INDE050

www.indesens.fr

Ad Vitam Records AV 121115

www.advitam-records.com