The Room de Christian Volckman, disponible en VOD le 7 mai

The RoomVu par Zibeline

The Room de Christian Volckman, disponible en VOD le 7 mai - Zibeline

Matt et Kate, couple trentenaire, s’installe dans sa nouvelle demeure isolée en campagne. Ils découvrent bien vite une pièce qui leur accorde tous les biens matériels qu’ils désirent. Une fois leurs fantasmes les plus décadents assouvis, Kate, fragile psychologiquement, demande à la pièce l’enfant qu’elle et son mari n’ont jamais pu avoir…

The Room (à ne pas confondre avec le mémorable nanar de Tommy Wiseau !) est un film franco-belge réalisé par Christian Volckman, qui n’avait pas travaillé sur un long-métrage depuis le très original Renaissance, en 2006. Ici, pas de motion capture mais un huis clos étouffant dans une maison-organisme dont les tropes rappellent les codes visuels oppressants du fantastique anglo-saxon qu’on retrouve par exemple dans American Horror Story ou Shining, référence assumée du réalisateur ; l’enfermement morbide et les propriétés magiques de la maison évoquent également Beetlejuice. Dans The Room, peu d’effets spéciaux et pas de jump scares mais avant tout une atmosphère de cloisonnement claustrophobique à souhait et portée par la performance de ses deux acteurs, Kevin Janssens et particulièrement Olga Kurylenko, qui campe avec précision la fragilité psychologique d’une mère en mal d’enfant.

Mais si le long-métrage choque et interpelle, c’est également par l’étendue de sa thématique psychologique, et il est tentant de voir en The Room une vaste allégorie du rôle des parents passé par le prisme de la psychanalyse, qui ne rechigne pas à des concrétisations dérangeantes. Les premières minutes adressent également les enjeux consuméristes actuels : l’abondance de biens disponibles à portée de main (ou de clic) ne peuvent étancher les désirs les plus profonds de Kate.

Le scénario parvient à captiver de bout en bout, notamment en redéfinissant les limites et les modalités du pouvoir de la pièce avec cohérence et souci du timing, et si le fil narratif se déroule de manière finalement assez prévisible, l’angoisse profonde et le questionnement intime portés par le film laissent une trace durable chez le spectateur.

SUZANNE CANESSA
Mars 2020

The Room, de Christian Volckman, sort le 7 mai en VOD (1h40)

Photo © Les Films du Poisson