Benjamin Alard, souverain, interprète l’œuvre pour clavier de Bach

The complete work for keyboardVu par Zibeline

Benjamin Alard, souverain, interprète l’œuvre pour clavier de Bach - Zibeline

Le 16 avril dernier, Benjamin Alard donnait un concert depuis le Théâtre des Abbesses (Paris) retransmis en direct. Le claveciniste et organiste, titulaire de l’orgue Bernard Aubertin de l’église Saint-Louis-en l’Île à Paris depuis 2005, jouait ici sur un clavicythérium réalisé d’après un instrument fait par Albertus Delin à Tournay (1760), copie de Jean Tournay (1975) restaurée par Émile Jobin en 2012. Le programme articulé autour de Bach donnait envie de revenir sur la discographie du musicien et son ambitieux projet d’interpréter la première intégrale de l’œuvre pour clavier de Johann Sebastian Bach, dont les quatre premiers volumes sont parus en 2018, 2019, 2020 et 2021 chez Harmonia Mundi. Le volume I est consacré aux œuvres de jeunesse du futur Cantor de Leipzig, « Le jeune héritier », le II présente l’influence des maîtres du Nord, « Vers le Nord », le III, intitulé « À la française », souligne la fascination exercée par la musique française dans les années 1708 alors que Bach était nommé à Weimar au service de Guillaume-Ernest, duc de Saxe-Weimar, et le IV, « Alla Venezia », revisite les influences italiennes. Outre le jeu subtil dont la virtuosité ne cherche pas à briller mais reste d’un naturel et d’une spontanéité confondants, ces recueils offrent l’intérêt d’un parcours chronologique dans l’histoire du musicien et de l’art, rend sensibles les courants esthétiques qui ont parcouru l’Europe. Témoignage et réflexion musicale passionnants, qui nous narrent le parcours et l’éclosion du génie de Bach.

MARYVONNE COLOMBANI
Mai 2021

The complete work for keyboard, 4 volumes
Benjamin Alard
Harmonia Mundi, 30 € le volume