Vu par ZibelineLa Mouette d' Anton Tchékhov dans une mise en scène de Frédéric Bélier-Garcia : «...peu d'action, un quintal d'amour»

Taxidermie

La Mouette d' Anton Tchékhov dans une mise en scène de Frédéric Bélier-Garcia : «...peu d'action, un quintal d'amour» - Zibeline

Qui, de la mère ou du fils, a eu l’idée d’empailler ainsi cette Mouette ? … sans la tuer vraiment car elle frémit et palpite jusqu’à la fin malgré tout -on n’étouffe pas facilement Tchékhov,– mais de la naturaliser en donnant l’apparence de la mort à un texte si vivant ! On sait que la comédie de mœurs vire à la tragédie, on connait les amours contrariées et les aspirations détruites, la pesanteur maudite de la maison de campagne… Frédéric Bélier-Garcia est un metteur en scène qui sait lire. Fallait-il pour autant souligner à ce point que tout est déjà joué ? Nicole Garcia en Arkadina souveraine actrice et mère écrasante, pourquoi pas… la voix un peu cassée vient d’ailleurs, y retourne et emporte le personnage ; Treplev le fils (Manuel Le Lièvre) acteur de plus petite taille peut se suspendre à son cou pour quémander un peu d’affection et Trigorine l’amant-écrivain à succès s’incarne tout entier dans les cheveux de paille de Magne-Hävard Brekke que l’on peut flatter d’une main… Les femmes, à l’exception de Nina au début, portent des corsets et les acteurs évoluent comme des scaphandriers dans un magasin d’antiquités, «…peu d’action, un quintal d’amour» a dit l’auteur. Dont acte. Les choix de la scénographe Sophie Pérez ne sont pas étrangers à cette sensation : reconstituant au plus près décors et accessoires de Stanislavski pour la reprise de la pièce au Théâtre d’Art de Moscou en 1898, n’omettant ni aboiement lointain ni musique flottante elle enferme la jeunesse dans la défaite… Pourtant Ophélia Kolb, brisant le pacte froid, est la seule à offrir une Nina libre que l’émotion n’a pas désertée !

MARIE JO DHO
Février 2013

 

La Mouette d’ Anton Tchékhov dans la mise en scène de Frédéric Bélier-Garcia a été donnée au Théâtre du Gymnase, Marseille du 22 au 26 janvier

Théâtre du Gymnase
4 rue du Théâtre Français
13001 Marseille
08 2013 2013
http://www.lestheatres.net/