Festival Off : Coco, solo pour une femme seule et le prince charmant vu aux Hauts Plateaux de la Manutention

T’as la rage Coco !Vu par Zibeline

• 5 juillet 2014⇒27 juillet 2014 •
Festival Off : Coco, solo pour une femme seule et le prince charmant vu aux Hauts Plateaux de la Manutention - Zibeline

Danse d’appartement ? Sport en chambre ? Déménagement chorégraphié ? Que nous propose exactement Coco dans son Solo pour une femme seule et le prince charmant ? Sans préambule, une femme en tailleur chic et talons vertigineux (clin d’œil au Coco de Koltès, qui imaginait un dialogue de soumission-domination entre Coco Chanel et sa domestique Consuelo) débarquée dans un appartement, le sien à priori, et dans sa solitude de mère-épouse-femme, passe du calme à la tempête en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, et crée des chemins de traverse dans l’ordonnancement tranquille de son quotidien, visiblement asphyxiant. Une tension permanente agit sur cette lionne en cage qui empile son linge, invente des jeux de piste, bouscule sans faillir meubles et télévision, et fabrique sa version improbable de «liberté guidant le peuple». Drôle et radicale, l’impressionnante danseuse-performeuse Aurélie Mouilhade, formidable de colère et de corps maîtrisé, mise en scène par la chorégraphe Florence Bernad, monte en force dans l’ivresse du lâcher prise et rend compte avec ces quelques heures dans la journée d’une femme, d’une oppression troublante de la condition féminine. Une femme seule livrée à elle-même qui trouve, visiblement, du bonheur dans la rage et la déconstruction. Et ensuite ? Un deuxième volet, for LOVE, autour des textes de Virginie Despentes, prévu en 2016-2017, devrait compléter en miroir la réponse à cette colère…

DELPHINE MICHELANGELI
Juillet 2014

Coco du Groupe Noces s’est joué aux Hauts Plateaux de la Manutention, du 5 au 27 juillet au Festival Off d’Avignon

Photo : DE.M.

 

Les Hauts Plateaux
4 rue des escaliers Sainte-Anne
84000 Avignon
09 51 52 27 48
http://www.collectif-inoui.org