Vu par Zibeline

Laurent Brethome s'inspire de Hanokh Levin pour des rencontres express entre humour et noirceur

Speed LevinG

• 17 juillet 2018⇒26 juillet 2018 •
Laurent Brethome s'inspire de Hanokh Levin pour des rencontres express entre humour et noirceur - Zibeline

La pratique Speed Dating, rencontres tournantes de 10 minutes dans des bars, a inspiré ce montage à Laurent Brethome, metteur en scène de ce Speed LevinG, rassemblant des éléments de 4 pièces-cabarets de Hanokh Levin, dramaturge israélien devenu un classique de la fin du XXe siècle. Il s’agissait de faire jouer, ensemble et chacun dans sa langue, cinq élèves-comédiens français de l’ERACM (école régionale d’acteurs de Cannes et Marseille) et cinq élèves-comédiens israéliens de Nissan Nativ Acting Studio de Tel-Aviv, dans le cadre de la très controversée saison culturelle France-Israël 2018. Des Palestiniens appelaient d’ailleurs au boycott lors de la création, position ambiguë : si l’État israélien pratique sans conteste le « culture bashing » en essayant de redorer son image démocratique, Hanokh Levin était, justement, un dénonciateur de l’occupation illégale des territoires…

Le montage repose sur une succession très rapide de saynètes, microfictions qui confrontent une multitude de personnages en recherche de l’« autre » et soulignent avec noirceur et humour leur misère sentimentale et sexuelle. Tous veulent vivre leur vie par les deux bouts, avoir une aventure pour sortir de la grisaille, mais leurs confidences sont misérables, leurs tentatives avortent. Les acteurs lisent les traductions qui s’affichent, les scènes s’enchaînent avec furie, en musique et chansons, sans liens entre les différents moments, sans amour. Sur le plateau presque vide aux éclairages crus, les comédiens sautent et virevoltent, entre absurde et scatologie, embarras gastriques et allergie. Entre deux langues, deux mondes, bruit, rire et fureur.

CHRIS BOURGUE et AGNÈS FRESCHEL
Juillet 2018

Photo : © Olivier Quéro

Speed LevinG a été présenté à l’IMSS de Marseille du 7 au 13 juin et se joue au festival Off d’Avignon du 17 au 26 juillet à la Manufacture (relâche le 19).

https://lamanufacture.org