Vu par Zibeline

Le collectif grec Blitztheatregroup adapte Hölderlin et laisse songeur

Sous les gravats, la lumière ?

Le collectif grec Blitztheatregroup adapte Hölderlin et laisse songeur - Zibeline

Poésie ici encore, mais très (trop ?) fragmentée, abstraite et expérimentale, avec 6 A.M. how to disappear completely. Une pièce créée par le collectif grec Blitztheatregroup à partir du poème Ménon pleurant Diotima d’Hölderlin (une élégie en neuf temps qui conclut son idylle avec la mère de l’une de ses élèves), pour une « odyssée de science-fiction » sous influence Tarkovskienne… Soporifique, floue, irréelle, voire volontairement brumeuse, le résultat de cette quête souterraine menée par sept explorateurs en pleine « zone » laisse songeur, même si le rapprochement avec l’actualité aimerait émerger, trop difficilement. « Chaque jour je m’en vais cherchant toujours une autre voie, et j’ai sondé depuis longtemps tous les chemins… ». Nouveau monde attendu sous les jets de pierres ? Fin des illusions de « l’homme dompté » ? Laboratoire d’idées censées accoucher entre nuit et jour ? Attente d’une lumière divine qui éclairerait un nouvel enthousiasme ? Une expérience plus proche d’une installation d’arts plastiques que véritablement théâtrale.

DELPHINE MICHELANGELI
Juillet 2016

6 A.M. how to disappear completely s’est joué du 7 au 10 juillet à l’Opéra d’Avignon

Photo : 6 A.M How to Disappear completely © Christophe Raynaud de Lage – Festival d’Avignon


Opéra-Théâtre du Grand Avignon
1 Rue Racine
84000 Avignon
04 90 82 81 40
http://www.operagrandavignon.fr