Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub
Vu par Zibeline

Taba-Taba de Patrick Deville : un nouveau road-movie hexagonal et rimbaldien

Somme toute…

Taba-Taba de Patrick Deville : un nouveau road-movie hexagonal et rimbaldien - Zibeline

On n’aimerait vraiment pas que Patrick Deville déserte son champ aux dimensions planétaires et perde son fil du temps… Aucun risque immédiat sans doute, puisqu’au milieu du gué de son projet d’honorer le « Sic transit gloria mundi » par la littérature, ce sixième opus ne donne aucun signe d’épuisement et relance au contraire la machine avec un souffle plus intime, puisque c’est la famille de l’auteur qui tient lieu de bobine d’allumage de ce nouveau road-movie hexagonal effectué en Passat -élue voiture de l’année 2015 aurait pu faire remarquer notre méthodique arpenteur. Taba-Taba est un drôle de titre, le sésame d’une mémoire fictio-foisonnante qui brasse le réel, le surnom d’un énigmatique personnage « parti courir au fond de mon cerveau », dit le narrateur, mais surtout quatre syllabes qui battent doucement le rythme toujours impérial de l’avancée de la phrase. La tante Monne, sœur du père, est morte ; ses malles débordent de documents en tous genres ; « on ne jettera jamais rien », et le neveu dont c’est au fond le pacte d’écriture depuis ses premiers romans, y trouve confirmation d’une manière d’être et de faire. Deville va donc repartir de sa petite enfance immobile, entre les murs d’un hôpital psychiatrique, dont son père a été l’administrateur dans les années 60, pour redéployer à sa manière l’espace et le temps. Du milieu du 19e siècle, avec l’arrivée en France d’une lointaine aïeule, jusqu’au 11 mars 2017 qui est sa borne et son « aujourd’hui », il retrace tendrement l’histoire des siens et la sienne propre, bien serrée entre les échos et les turbulences de la marche du monde à travers journaux, carnets, objets, photos. On y rencontre beaucoup de gens « bien » et aussi la souffrance de vivre, pudiquement évoquée. Toujours aussi rimbaldien, mais nettement plus proustien dans cette étape, l’infatigable romancier fait flamboyer une fois de plus l’Histoire et la Géographie !

MARIE-JOSÉ DHO
Septembre 2017

Taba-Taba Patrick Deville
Éditions du Seuil / Fiction & Compagnie 20 €

Les Correspondances
20 au 24 septembre
Manosque
04 92 75 67 83 correspondances-manosque.org

Vous retrouverez notre sélection des livres de la rentrée dans le numéro 110 de Zibeline, en vente chez tous les marchands de journaux du Sud-Est.