Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub
Vu par Zibeline

Des Chinoiseries drôles et tristes à la fois montées par Nabil El Azan

Solitudes voisines

• 11 mai 2016⇒12 mai 2016 •
Des Chinoiseries drôles et tristes à la fois montées par Nabil El Azan - Zibeline

Deux personnages bien trempés joués par de remarquables acteurs dirigés au cordeau, un décor inventif et efficace, un scénario actuel un brin absurde (Evelyne de la Chenelière), une mise en scène décidée (Nabil El Azan), des rires, du sens, et au final, des larmes… en voilà du théâtre qui fait du bien ! Présentées au théâtre des Halles par la bien-nommée compagnie La Barraca, ces Chinoiseries cassent joyeusement la baraque par leur rapport au réel admirablement distancié.
Madame Potée (Christine Murillo) est myope, vit dans un flou qu’elle chérit et se bride les yeux pour se donner un air oriental. Faconde autant que tendre, débordante et irrésistible, elle cache un « petit » secret, s’en accomode, et louche régulièrement sur son voisin de palier Monsieur Chiton (Jean-Claude Leguay), sans jamais oser frontalement l’aborder. Lui souffre d’invisibilité, et d’ennui, vit de ses rentes et se consacre à ses recherches généalogiques, totalement accablé par la deuil impossible de sa mère, qui « l’aspire malgré tout » et l’empêche de vivre sa vie.
Derrière ce drôle de duo clownesque qui vit côte-à-côte en se frôlant et se rate constamment, se (sur)jouent deux solitudes qui retombent en enfance pour oser la rencontre impossible, font leurs numéros en ouvrant de poétiques échappées belles et des jeux interdits très cinématographiques, pour s’inventer une vie en commun -même s’il faut en passer par l’accident- à défaut de partager l’intimité. Il y a quelque chose proche de l’Elégance du hérisson chez ces deux vedettes, plus délicates qu’elles n’en ont l’air, joyeusement anonymes, qui fomentent un plan d’évasion imaginaire pour sortir du foudroyant drame de l’isolement.
Une histoire romanesque, drôle et triste à la fois, fantasque et délicieusement théâtrale !

DELPHINE MICHELANGELI
Mai 2016

Photo : © Ifou pour le pole media

La pièce Chinoiseries s’est jouée au Théâtre des Halles, à Avignon, les 11 et 12 mai


Théâtre des Halles
4 rue Noël Biret
84000 Avignon
04 90 85 52 57
http://www.theatredeshalles.com/