William Marx explore les astres de la Littérature

Solitude, récif, étoileLu par Zibeline

William Marx explore les astres de la Littérature - Zibeline

« Je n’ai jamais plus de plaisir à lire que dans un livre sans prétention, un vieux livre de poche d’occasion des années 1960 ou 1970, un livre qui a déjà été lu et dont l’apparence autorise une appropriation intime. Un livre qui vaut non par ce qu’il est, non par sa matière, mais par ce qu’il contient. »

William Marx a habitué ses nombreux lecteurs, et les nombreux auditeurs de ses leçons au Collège de France, à ce « je » si peu usité par ses camarades universitaires. Ainsi qu’à ces plus rares mais si réjouissantes échappées qui étoffent élégamment le fil de sa pensée. Depuis son élection à la tête de la Chaire de Littératures Comparées, l’historien n’a de cesse de cohabiter avec l’essayiste, ainsi qu’avec cette part intime et viscérale du critique littéraire.

Paru six mois à peine après la publication de ses leçons inaugurales –Vivre dans la bibliothèque du monde, édité chez Fayard-, Des étoiles nouvelles développe une pensée plus libre et plus retorse. Quitte à prendre le risque, souvent payant, de l’opacité. C’est que William Marx s’attarde ici sur la puissance évocatrice du littéraire et du poétique, soit sur la force de l’image. Celle que « Les Conquérants » d’Heredia fait naître le temps de deux vers :

Ils regardaient monter en un ciel ignoré
Du fond de l’Océan des étoiles nouvelles

Ces astres inconnus et merveilleux font ici l’objet d’une enquête qui parcourt toute l’histoire du littéraire et du paralittéraire, voire de la littérature fantasmée -celle qui prête à Shakespeare cette même quête imaginaire d’étoiles nouvelles. Et nous fait redécouvrir, souvent dans leur intégralité, ses plus belles pages. Dont ce « Salut » de la poésie à elle-même par Mallarmé, se concluant sur la découverte du poème qui « n’est pas l’ornement du monde, mais [fait] monde ».

Solitude, récif, étoile
À n’importe ce qui valut
Le blanc souci de notre toile.

SUZANNE CANESSA
Avril 2021

Des étoiles nouvelles
William Marx
Éditions de Minuit, 16 €