Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub
Vu par Zibeline

Une sirène sereine et en suspension sur le Parvis de l'Opéra de Marseille

Si reine

Une sirène sereine et en suspension sur le Parvis de l'Opéra de Marseille - Zibeline

La Sirène de février avance d’un pas sûr, sereine. Elle est sur un fil tendu au dessus des visages ; le Parvis de l’Opéra de Marseille est plein : tous ceux qui ont eu vent de sa traversée sont venus y assister. On ne voit qu’elle, la funambule Tatiana-Mosio Bongonga, qui évolue souplement, s’allonge en suspension, se redresse avec vivacité, chaussée de bottines gauloises. On entend chanter Pascale Valenta, « joueuse de voix » puissante, accompagnée d’un musicien, Jérémy Manche, mais ils sont dissimulés parmi la foule. Pour ce rendez-vous coutumier de Lieux Publics, la compagnie Basinga -créée à Sauve (Gard) en 2014- a choisi la sobriété d’un dispositif tout simple, qui met en relief la forte personnalité de ses artistes. Un câble, un lourd balancier, et surtout un sourire éclatant, complice, conduisant chacun à penser qu’il n’est adressé qu’à lui seul…

GAËLLE CLOAREC
Mars 2017

Photo : Traversée – Basinga © Gaëlle Cloarec

Sirène et Midi net a eu lieu le 1er février, lors de la Biennale Internationale des Arts du Cirque

La Biennale Internationale des Arts du Cirque a eu lieu jusqu’au 19 février à Marseille et dans 25 autres villes de Provence-Alpes-Côte d’Azur