Vu par Zibeline

La Marseillaise et caetera, travail en cours de Jérémy Beschon et son collectif Manifeste rien

Siffler n’est pas jouer

• 23 mai 2014 •
La Marseillaise et caetera, travail en cours de Jérémy Beschon et son collectif Manifeste rien - Zibeline

Ils nous avaient prévenus : on allait voir une sortie de résidence, c’est-à-dire un travail à peine commencé, d’écriture en cours, de mise en scène ébauchée. Jérémy Beschon et son collectif Manifeste rien se sont lancés dans un projet réellement théâtral, non plus une mise en espace de textes sociologiques ou historiques, mais une pièce, avec des personnages, des comédiens, une histoire, des dialogues. Sans renoncer du tout au théâtre documentaire et politique, Jérémy Beschon s’appuie sur des faits divers qu’il relie : La Marseillaise sifflée au Stade de France lors du match France-Algérie, et en 1881, à Marseille, la chasse à l’immigré qui fit trois morts italiens, parce que certains avaient sifflé un défilé militaire sur la rue de la République. Mettant en parallèle les propos nationalistes des journaux, introduisant le tout par une tirade d’une candidate à l’immigration coincée à Ceuta, l’histoire se concentre sur un couple de beaufs ordinairement racistes, «réinitialisés» par des plongées mémorielles… Le tout reste à retravailler, dans l’écriture et la mise en œuvre, mais le propos se tient !

AGNES FRESCHEL
Juin 2014

La Marseillaise et caetera a été montré au Théâtre de Lenche, Marseille, le 23 mai

Photo : c-Manifeste-Rien


Théâtre de Lenche
4 Place de Lenche
13002 Marseille
04 91 91 52 22
http://www.theatredelenche.info/