Lu par ZibelineLa revue annuelle Giono N°7 est parue !

Si Giono était un continent… ?

La revue annuelle Giono N°7 est parue ! - Zibeline

La revue annuelle Giono N°7 vient de sortir. Elle relate l’état des recherches sur l’oeuvre et consacre sa plus grande partie aux traductions américaines des romans de Giono et de la traduction qu’il a faite de Moby Dick d’Herman Melville, parue à la NRF en 1941. Agnès Castiglione constate des similitudes quasiment gemellaires entre les deux romanciers, surtout dans Pour saluer Melville, qui devient une autobiographie déguisée de l’un comme de l’autre, une histoire d’amour dissimulant les chemins souterrains de la création. Isabelle Génin étudie précisément certains passages du texte original avec leurs traductions soulignant que Giono a rendu à la perfection la musique de Melville.

En septembre dernier pour les Rencontres de Manosque, on avait assisté à la lecture des échanges épistolaires de Jean «le Bleu» et d’Henri Miller, de 1945 à 1951, dans l’accueillant jardin du Paraïs. On les retrouve là : Miller, ardent admirateur, ne tarit pas d’éloges et regrette le manque d’enthousiasme des Américains pour les premières oeuvres traduites aux USA. Mais les deux hommes ne se rencontrèrent jamais et leur correspondance cessa. La revue donne aussi la liste des auteurs américains présents dans la bibliothèque de Giono. Faulkner en occupe la première place, mais on trouve aussi Chester Himes…

La revue propose aussi les textes d’artistes à qui on a demandé de jouer au portrait chinois à propos de Giono. Ils sont exposés jusqu’à fin mai au Centre Giono de Manosque en compagnie d’oeuvres plastiques. Ils éclairent d’une façon originale les différentes facettes de la personnalité du romancier.

CHRIS BOURGUE
Janvier 2014

Revue Giono N°7

Association des Amis de Giono

www.rencontresgiono.fr

Centre Giono
3 Boulevard Elémir Bourges
04100 Manosque
04 92 87 73 03
http://www.centrejeangiono.com/pages/presentation-historique.htm