Vu par ZibelineUn jour, un théâtre, «Le roi Lear [chronique]» par la Compagnie Provisoire s'est joué en 6 lieux de la Métropole montpelliéraine

Shakespeare tout nu

Dans son manifeste, on peut lire la définition de ce que la Compagnie Provisoire appelle plaisamment son « théâtre enragé ». Il y est question d’un jeu le plus nu possible, avec « les interprètes, le public et le texte. C’est tout. ». Raconter les histoires des autres, transmettre, pas forcément sur les plateaux de théâtre, « jouer partout ». Pour Le roi Lear [chronique] Julien Guill a conçu une tournée, « Un jour, un théâtre », dans 6 lieux de la Métropole montpelliéraine, ce qui faisait dire lors de la présentation de la saison à [...]

Cet article est reservé aux abonnés


Vous n'êtes pas abonné ? Pour lire le contenu premium de Zibeline :

Abonnez-vous



Déjà abonné ? Connectez-vous