Vu par Zibeline

Le public enthousiaste pour Alcina, en ouverture du Festival d'Aix-en-Provence

Sexe, mensonges et trahisons

• 2 juillet 2015⇒20 juillet 2015 •
Vérifier les jours off sur la période
Le public enthousiaste pour Alcina, en ouverture du Festival d'Aix-en-Provence - Zibeline

Ah les «verdi prati» ! En ouverture du Festival d’Aix, une salle debout a ovationné l’opéra baroque de Haendel, Alcina. Le sujet inspiré de l’un des épisodes de l’Orlando furioso met en scène une autre Circé, la reine Alcina qui attire sur son île les hommes grâce à ses pouvoirs magiques et les séduit avant de les transformer en pierre, arbre ou animal. Mais il y aura le beau Ruggiero (composé pour voix de castrat), interprété par l’exceptionnel contre-ténor Philippe Jaroussky, Bradamante, fiancée passionaria, (Katarina Bradic) signant la chute de la reine ensorceleuse, Patricia Petibon, libre, autoritaire mais aussi fragile et tragique, bouleversante avec ses beaux graves de soprano.

La mise en scène brillante et non dénuée d’humour de Katie Mitchell sait rendre intelligible la complexité de l’action par un décor à étage, l’ingéniosité de portes doubles : ici, la reine et sa sœur (superbe Anna Prohaska), resplendissent de jeunesse, là, ce sont de vieilles femmes. Une cohorte inquiétante de serviteurs répond aux moindres caprices de la reine, mouvements ralentis, temps suspendu… comme celui qu’Alcina voudrait arrêter, dans son île de plaisirs que la violence de l’histoire rattrape. L’ensemble est porté magistralement par l’Orchestre de Fribourg dirigé par Andréa Marcon.

MARYVONNE COLOMBANI
Juillet 2015

Alcina a été joué le 2 juillet, au GTP, dans le cadre du Festival d’Aix-en-Provence

Photo : © Patrick Berger


Festival International d’Art Lyrique d’Aix en Provence
0820 922 923
http://www.festival-aix.com/


Grand Théâtre de Provence
380 Avenue Max Juvénal
13100 Aix-en-Provence
08 2013 2013
http://www.lestheatres.net