Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub
Vu par Zibeline

Le Petit Bain avec Samuel Watts, une pièce de mousse et de bulles

Sculpter les nuages

Vérifier les jours off sur la période
Le Petit Bain avec Samuel Watts, une pièce de mousse et de bulles - Zibeline

« Vous entendez les oiseaux ? Cela veut dire que le spectacle a commencé ». Les jeunes spectateurs deviennent attentifs. Devant eux, un énorme cube de mousse enserrée, on ne sait par quel miracle, dans des parois constituées de filets… Samuel Watts entre en scène portant un sac à dos jaune lumineux, se saisit d’un fragment de mousse échappé de cette banquise nuageuse, le modèle, le caresse. Mots murmurés, et le morceau devient animal familier posé sur son épaule. De petits éléments de cette matière volatile se voient ainsi sculptés pour être ensuite installés précautionneusement dans le sac. Puis le danseur ouvre les deux battants du cube, libérant cette blancheur tremblotante et onctueuse qui conserve sa forme géométrique. L’homme plonge avec délectation dans cet amoncellement crémeux, se laisse porter par ce gâteau géant, s’y niche comme dans un igloo, en détache de larges parcelles qu’il dessine à l’emporte-pièce avec son manteau manié comme une immense truelle. Nuages, masques ludiques, murs fragiles, sentiers, chemins… l’espace n’est plus que mouvements changeants. Enfin, s’enfermant dans cet univers de jeux, l’artiste fait naître une pluie diluvienne de flocons dans une orgie gestuelle qui n’est pas sans évoquer une bataille géante de polochons ! La bande-son (Simon Muller) jongle entre sons réels et musique baroquisante, tandis qu’à la fin de cette merveilleuse demi-heure magique l’artiste revient avec un petit personnage, tête de marionnette née de la mousse du bain, qui permet des adieux tout doux. Après la représentation, au moment du goûter offert par le théâtre (que des produits locaux et savoureux !), est offert à chacun un petit recueil de trois adorables « histoires que l’on peut lire après le spectacle », composées par Thomas Gornet, Marie Nimier et Alexandra Lazarescou. Quel beau prolongement à ce poème vivant de Johanny Bert, Le Petit Bain !

MARYVONNE COLOMBANI
Février 2019

Le petit bain a été joué le 30 janvier au Théâtre Durance, Château-Arnoux-Saint-Auban, le 26 janvier au Cratère, scène nationale d’Alès, le 6 février à La Garance, scène nationale de Cavaillon

Photo : Le Petit Bain -c- Jean-Louis Fernandez


La Garance
Scène nationale de Cavaillon
Rue du Languedoc
84306 Cavaillon
04 90 78 64 64
www.lagarance.com


Le Cratère – Scène Nationale
Square Pablo Néruda
Place Barbusse
30100 Alès
04 66 52 52 64
http://lecratere.fr/


Théâtre Durance
Avenue des Lauzières
04160 Château-Arnoux-Saint-Auban
04 92 64 27 34
http://www.theatredurance.fr/