Le Raoul Collectif célèbre le penser tout haut et tape fort dans « Une cérémonie » démultipliée

Sans cérémonieVu par Zibeline

« Ça ne se fera pas sans gnole ! », annonce l’un des convives, tandis que tout le monde trinque bruyamment sur le plateau. La seule femme parmi les huit hommes s’en tiendra à sa canette de 1664. Le Raoul Collectif, belge, démocratique et foutraque, a sonné le début d’Une cérémonie. Ah oui, mais il faut quand même dire que… et aussi que… et surtout ne pas oublier que… Juché sur une estrade, un fauteuil de jardin en plastique vert bouteille, jamais le même, au gré des mouvements de la troupe [...]

Cet article est reservé aux abonnés


Vous n'êtes pas abonné ? Pour lire le contenu premium de Zibeline :

Abonnez-vous



Déjà abonné ? Connectez-vous

Vous rencontrez des difficultés pour vous connecter ? Allez consulter notre page d'aide par ici