Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub
Vu par Zibeline

Mathieu Ma Fille Foundation présente une étape de travail au 3bisf avant le Festival Parallèle #6 au théâtre Joliette Minoterie.

Sainte Thérèse et les autres

• 28 janvier 2016 •
Mathieu Ma Fille Foundation présente une étape de travail au 3bisf avant le Festival Parallèle #6 au théâtre Joliette Minoterie. - Zibeline

À l’encontre des sujets dits actuels, la compagnie Mathieu Ma Fille Foundation aborde le sujet du mysticisme, de l’extase et de la folie… par l’évocation de personnages phares du mysticisme : les carmélites et docteurs de l’église, Sainte Thérèse d’Avila ou Sainte Thérèse de Lisieux, Louise du Néant qui, en raison de ses extases mystiques, vues comme des manifestations de folie, fut internée à la Salpêtrière, avant de devenir elle-même soignante des folles et des pauvres, Daniel Paul Schreber, objet d’une des Cinq psychanalyses de Freud… Une étape de travail était présentée au 3bisf où la troupe est en résidence, avant de présenter le spectacle lors du Festival Parallèle #6 au Théâtre Joliette-Minoterie le 28 janvier 2016. Le plateau est divisé entre un arrière-plan éclairé dont on ne voit que la partie centrale, le reste étant dissimulé par de grands rideaux noirs, et un premier plan, plongé dans l’ombre, puis progressivement gagné par la lumière (remarquablement travaillée). Dichotomie de l’âme ? Partage entre conscient et inconscient ? Tout est amené avec beaucoup de finesse, un art consommé du silence et du son, peaufiné avec une précision de métronome. Les dialogues, les mots, comme les pois chiches qui servent, entre autres, d’introduction à la pièce, roulent, objets d’adresse et d’enjeu, se plaisent à l’énigme, accrochent le spectateur, démolissent le quatrième mur -les personnages ont le nom des comédiens qui les interprètent (Arnaud Saury, Manuel Coursin)-, limite subtile entre la réalité et la fiction… ce qui est, ce qui pourrait être… tandis que la fluidité de la danse de Youness Aboulakoul redessine l’espace. L’ensemble encore fragmentaire va se moduler, se transformer, mettant l’accent sur ces failles de l’être dont l’interprétation est si délicate. En dépit de la distance qui nous sépare nous interroge tous.

MARYVONNE COLOMBANI
Décembre 2015

Étape de travail vue au 3bisf, à Aix, le 27 novembre

À venir :
le 28 janv
Festival Parallèle #6
Théâtre Joliette Minoterie, Marseille
www.komm-n-act.com

Photo © MMFF


3bisf
Hôpital Montperrin
109 avenue du Petit Barthélémy
13617 Aix en Provence
04 42 16 17 75
http://www.3bisf.com/