Vu par ZibelineUn quintette joueur qui prend la main aux concerts de 17h  des samedis à l'Opéra de Marseille !

Royal flush !

• 8 octobre 2016 •
Un quintette joueur qui prend la main aux concerts de 17h  des samedis à l'Opéra de Marseille ! - Zibeline

Ils sont cinq ! Cinq solistes volontiers joueurs qui, pour la plupart, enluminent de leur belle sonorité les pupitres des vents de l’Orchestre Philharmonique de Marseille : Armel Descotte magnifique hautboïste chez qui tout semble facile, Jean-Marc Boissière flûtiste supérieur (… et savant!), Stéphane Coutable royal bassoniste à l’assise souveraine, Julien Desplanque au « wunderhorn » (cor merveilleux !)… et, transfuge toulonnais, Arnaud Pairier, superbe clarinettiste aux milles couleurs boisées.

Ce quintette à vent intitulé un peu abusivement « Petit bois de l’opéra » (le cor étant, somme toute, un « cuivre »!) donnait un récital dans le cadre des « Concert de 17h » les samedis à l’Opéra de Marseille. Il y en a une douzaine dans l’année (tarifés 5€)… à ne pas manquer, car les musiciens invités sont de formidables virtuoses et les programmes attrayants et fort bien imaginés.

Ce fut le cas le 8 octobre avec des pièces conçues pour tous publics. Après un « classique » composé par Jacques Ibert pour cette formation, c’est vers le monde de l’enfance que se sont tournés les musiciens avec les Pièces enfantines de Bizet ou la Petite suite de Debussy habilement transcrites du piano à quatre mains… et c’est avec Number Zoo de Luciano Berio que le quintette a précisément remporté la mise ! Dans cette fantaisie animalière les artistes sont également récitants, passent avec virtuosité du son instrumental à la parole : de fait, les cinq compères ont dressé une série de tableaux gentiment mis en scène et très drôles ! On est resté dans un univers ludique avec un pot-pourri d’air célèbres de grands thèmes du répertoire classique et lyrique, traité avec esprit et humour par le clarinettiste et compositeur (qu’on découvrait!) Alfred Prinz, avant des arrangements de chansons d’outre-Manche et française d’un autre compositeur également peu connu (si ce n’est qu’il est l’auteur de la musique du film « Le pont de la Rivière Kwaï ») : Malcolm Arnold.

Un très beau moment passé, dans la bonne humeur, en compagnie de musiciens aussi cool que rigoureux… et brillants !

14183743_1088320951221813_4236077991317096749_nProchain concert samedi 19 novembre à 17h avec l’Ensemble Polychronies Percussions autour de l’œuvre de Steve Reich, grand compositeur américain dont on célèbre cette année le 80ème anniversaire !

Opéra de Marseille : http://opera.marseille.fr 04 91 55 11 10 – 04 91 55 20 43

JACQUES FRESCHEL

Octobre 2016

Photos Zibeline, D.R.

Opéra de Marseille
2 Rue Molière
13001 Marseille
04 91 55 11 10
http://opera.marseille.fr/