Le Barbier de Séville à l'Odéon

Rossini gauloisVu par Zibeline

 Le Barbier de Séville à l'Odéon - Zibeline

Où faut-il aller aujourd’hui pour entendre Le Barbier de Séville chanté en français : une version qui connut un grand succès durant des décennies dans l’hexagone ? Au Théâtre d’opérettes de l’Odéon nouvellement rénové à Marseille ! De fait, on rend grâce aux irréductibles gaulois entourant son directeur Jean-Jacques Chazalet (il signe aussi la mise en scène) qui, malgré les « moyens du bord », défendent le chant français en exhumant ce Rossini-là !

Un peu d’histoire !

Dans la foulée de la création d’Il Barbiere di Seviglia en 1816, repris à Paris en 1819, Castil-Blaze réalise une adaptation en français en ajoutant des récitatifs pour la plupart empruntés aux dialogues de Beaumarchais : le rôle de Rosine gagne en hauteur pour flirter avec les faîtes d’un soprano. C’est en 1884 que s’impose définitivement une version « opéra-comique » avec des dialogues parlés. On ne l’a guère entendue depuis les années 60… avec Annick Massis en 1995. Depuis ? Un CD édité en 2002 avec les musiciens de l’Opéra de Paris… et basta !

A Marseille, le 18 novembre, c’est l’Orchestre du Théâtre de l’Odéon (dir. Bruno Membrey) et le Chœur Phocéen (dir. Rémy Littolff) qui sont à l’ouvrage. Du beau travail, pour une mise en scène classique mettant en valeur le chant et la fantaisie des dialogues ! Le plateau de solistes est emmené par un Figaro rutilant (Michel Vaissière) qui mène la danse en compagnie d’une puissante Rosine aux aigus saillants (Laure Crumière), d’un jeune Almaviva précieusement amoureux (Stéphane Malbec-Garcia), d’une basse-chantante somptueuse incarnant un Basile tout en musicalité (Florian Westphal), quand l’essentiel barbon et cocu Bartolo est servi avec bonhomie par Guy Bonfiglio. Brigitte Desnoues (Marceline) comme le jeune baryton Mikhael Piccone contribuent également au succès de l’entreprise.

JACQUES FRESCHEL

Novembre 2012

 

Le Barbier de Séville a été représenté les 17 et 18 nov au Théâtre de l’Odéon à Marseille.