Patti Smith & Arthur Rimbaud, une constellation intime par Pierre Lemarchand

Rock’n’RimbaudLu par Zibeline

Patti Smith & Arthur Rimbaud, une constellation intime par Pierre Lemarchand  - Zibeline

Marraine du punk-rock, Patti Smith a toujours évoqué ses nombreuses influences : Bob Dylan, William Blake, Allen Ginsberg, mais aussi et surtout Arthur Rimbaud. L’artiste s’est rendue à Marseille et à Charleville sur les traces du poète, a racheté sa maison de famille à Roche et l’influence rimbaldienne se ressent au cœur de son œuvre, que ce soit par la référence directe (Radio Ethiopia) ou plus subtile (l’androgynie rebelle de la célèbre pochette de Horses).

Patti Smith & Arthur Rimbaud, une constellation intime s’attelle à suivre l’histoire d’amour impossible et anachronique entre l’apprentie poétesse devenue star et l’auteur d’Une saison en enfer. Le récit, très documenté, s’appuie sur de nombreux entretiens et articles. Journaliste rock fasciné par la scène indé new-yorkaise des années 60, Pierre Lemarchand suit linéairement la trajectoire de son héroïne : des années 60 à nos jours, il relève les présences de Rimbaud dans l’œuvre, la sensibilité et les choix de vie de la chanteuse. L’exercice s’avère parfois un peu artificiel, faute d’autres filtres de lecture, et l’emphase à grand renfort de métaphores oniriques atteint quelquefois ses limites. Plusieurs moments d’intimité sont toutefois restitués avec une empathie touchante, en particulier les visites à Charleville, véritables pèlerinages religieux, ou la rencontre coup de foudre avec Rimbaud devant un exemplaire d’Illuminations. Loin de se résumer à une influence littéraire, l’obsession de Patti Smith pour Rimbaud revêt de nombreux autres aspects : désir sexuel et fascination pour la jeunesse éternelle du célèbre portrait de Carjat, soif de voyage et d’exotisme… Si l’auteur souligne avec habileté les parallèles entre les deux artistes, et notamment leur ennui de provinciaux rêvant d’ailleurs, les raisons profondes qui ont mû Patti Smith et l’ont amenée à désirer Rimbaud, à désirer d’être Rimbaud conservent ainsi une part de mystère tout au long de l’ouvrage, poussant le lecteur à vouloir en savoir davantage, et à se replonger dans l’œuvre de ses deux inspirations.

PAUL CANESSA
Janvier 2022

Patti Smith & Arthur Rimbaud, une constellation intime Pierre Lemarchand
Éditions Le Mot et le Reste, 16 €