«Hou», une «Sirène» proposée par Les Trois points de suspension, autour du thème de la perte

Rituel de la perteVu par Zibeline

«Hou», une «Sirène» proposée par Les Trois points de suspension, autour du thème de la perte - Zibeline

Rarement Sirènes et midi net -le rituel inventé par Lieux Publics pour saluer la sirène de la ville, en chaque début de mois- aura autant collé à la proposition accueillie. Avec Les Trois points de suspension, il s’agissait en ce mercredi printanier de s’essayer collectivement à l’apprentissage -sinon l’éloge- de la perte. Une allégorie sur la manière de réinventer la façon de faire société autour de la mort, réunissant le public sur deux gradins circulaires. Au cœur du cercle, le comédien Renaud Vincent, accompagné de Jérôme Coulloud à l’accordéon, nous invitait à profiter de ce rendez-vous commun, « 12 minutes d’offertes dans nos vies trépidantes », pour éprouver ensemble le vertigineux exercice de la résilience. « Les grandes pertes -le toit de Notre-Dame de Paris, Johnny…- ont leurs cérémonies collectives. Mais comment gérer les pertes intimes ? »

Tentative d’invention commune, autour du poème Un art d’Elizabeth Bishop, distribué en préambule : fermant les yeux pour se reconnecter à un deuil, chaque spectateur était invité à identifier la sensation de cette perte par un mot-clé, avant de l’envoyer par SMS au comédien en scène. Chamane 2.0, réceptacle ou passeur, à la manière du personnage de La Gloïre inventé par Boris Vian (L’arrache-cœur), le comédien égrainait ensuite les messages lui arrivant par rafale -tour à tour scandant, criant ou chuchotant-, pour une véritable liturgie entêtante visant à dépasser le trauma. Un début de transe, tant exutoire qu’express, avant le nouveau retentissement de la sirène finale, venant sanctifier ce rituel profane qui fit son office. Intitulée Hou, cette courte performance est littéralement un morceau de Hiboux (lire sur ici), extrait du nouveau spectacle de la compagnie qui sera présenté en avant-première durant le festival Mythos de Rennes les 3 et 4 avril prochains. 

JULIE BORDENAVE
Mars 2020

Hou se tenait le 4 mars sur le parvis de l’Opéra de Marseille, dans le cadre du dispositif Sirènes et midi nets de Lieux Publics

Photo : © Gregoire Edouard

Lieux publics
Centre national de création
225 Avenue des Aygalades
13015 Marseille
04 91 03 81 28
http://www.lieuxpublics.com/fr/

Opéra de Marseille
2 Rue Molière
13001 Marseille
04 91 55 11 10
http://opera.marseille.fr/