L'amulette du climat : une exposition numérique reconstitue le Marseille de la Belle Époque

Revoir le pont TransbordeurVu par Zibeline

L'amulette du climat : une exposition numérique reconstitue le Marseille de la Belle Époque - Zibeline

La Fabulerie, située dans le centre-ville de Marseille, vient d’être labellisée « Fabrique de territoire » par le Ministère de la Cohésion des territoires et « tiers-lieu culturel et solidaire » par la Drac Paca. Sur le site de l’ancien hôtel Astoria, derrière le commissariat de Noailles, la structure accueille en ce printemps un Musée numérique interactif destiné au jeune public. La Ville de Marseille lui a passé commande de deux expositions, dans le cadre de la valorisation de son patrimoine numérisé, ouvert en Open Data. Christophe Hugon, élu en charge de ces questions, entend ainsi faciliter l’accès aux « informations d’intérêt commun » que la cité phocéenne détient dans ses fonds : seize kilomètres linéaires de documents collectés depuis le XIIe siècle dans les Archives municipales, les riches collections du Muséum d’histoire naturelle, du Musée d’histoire ou du Musée Grobet-Labadié… Autant de lieux culturels qui pour l’heure, en raison des contraintes sanitaires, sont fermés.

Histoire, fiction… et réchauffement climatique

L’amulette du climat, premier volet de cette commande, devait être accessible dès le 12 avril dans le cadre scolaire et périscolaire, suite à l’annonce des dernières mesures sanitaires il faudra attendre encore un peu ! L’exposition, ludique, est scénarisée de manière à conjuguer histoire, fiction… et la problématique on ne peut plus contemporaine du changement climatique. « Nous avons envie de développer le thème de l’environnement durant les deux prochaines années », confirme Axelle Benaïch, fondatrice de La Fabulerie, avant de détailler le principe de cet escape game1.

Une heure durant, les jeunes visiteurs, accueillis par un médiateur, évolueront dans un parcours immersif, avec des énigmes à résoudre pour espérer « sauver le climat ». Très impressionnant, le décor changeant en fonction du mapping vidéo2 révèle des aspects emblématiques du Marseille de la Belle Époque, effacés désormais du paysage urbain : le pont Transbordeur, détruit en 1944, le funiculaire de Notre-Dame de la Garde, fermé en 1967… À la recherche d’une mystérieuse exploratrice, Édith Labruyère, les joueurs découvrent les us et coutumes qui prévalaient il y a cent ans. Ce qui est en soi pédagogique : relativiser le bain culturel d’aujourd’hui par l’histoire est un bon moyen de muscler l’esprit critique. Nul doute que pour comprendre les terribles enjeux du changement climatique, les jeunes générations auront besoin de remettre en question nos modes de vie… numérique inclus.

GAËLLE CLOAREC
Avril 2021

1 Jeu d’évasion où l’on doit chercher des indices disséminés dans un espace déterminé.
2 Fresque lumineuse projetée sur des volumes ou reliefs.

L’Amulette du climat
La Fabulerie, Marseille
marseille.fr

Photo : -c- G.C.

La Fabulerie
10, Boulevard Garibaldi
13001 Marseille
04 86 97 19 88
lafabulerie.com