Le rêve de Sam fait dialoguer dessins animés muets et musique envoûtante

Rêver en musiqueVu par Zibeline

Le rêve de Sam fait dialoguer dessins animés muets et musique envoûtante - Zibeline

Le rêve de Sam, c’est au départ une compilation de quatre courts métrages d’animation contemporains, provenant d’autant d’auteurs et de pays, et dont la poésie douce-amère évoque le rêve et la quête entêtée du merveilleux. Les trois premiers dessins animés du cycle avaient été mis en musique par Raoul Lay et devaient être représentés à l’Alhambra fin décembre, en partenariat avec le festival jeunesse Tous en Sons. Las, l’épidémie de covid-19 étant passée par là, Raoul Lay et son Ensemble Télémaque créaient leur ciné-concert le 20 décembre au cœur de leur lieu de résidence, le PIC à l’Estaque (Marseille), devant un public de professionnels.

Le cycle commence par Le Renard et la Baleine, contemplation naturaliste mystérieuse d’un renard à la recherche d’une baleine. La musique, se greffant au rythme flottant des images sans jamais les dénaturer, renforce la métaphore poétique et sa force évocatrice, introspective et lyrique, notamment grâce au violoncelle de Jean-Florent Gabriel et au piano de Raoul Lay. La bande sonore retient les bruitages originaux des pas des animaux, comme un pouls supplémentaire.

Dans Jonas et la Mer, les pizz Bartok, les slaps de la flûte de Charlotte Campana et l’impressionnant attirail de percussions exotiques de Christian Bini participent à la mise en place d’une ambiance tantôt tempétueuse, tantôt aquatique autour de la figure d’un inventeur excentrique voulant vivre avec les poissons. Home Sweet Home, enfin, somptueux road-movie à la Pixar, suit les aventures de deux maisons anthropomorphes à travers les Etats-Unis. Délicate, tantôt enjouée et tantôt mélancolique, la musique vient sublimer avec délicatesse la précision plastique du film et suggérer de façon immatérielle les émotions de ces attachantes demeures.

L’assistance réduite de cette première comprenant malheureusement une majorité d’adultes, le concert sera la saison prochaine au cœur d’un vaste projet d’éducation culturelle et artistique conduit avec les écoles des 15e et 16e arrondissements de Marseille.

PAUL CANESSA
Janvier 2021

Le rêve de Sam a été créé le 20 décembre au PIC, Marseille

Photo © Karine Gilly

Pôle Instrumental Contemporain (PIC)
36 montée Antoine Castejon
13016 Marseille
04 91 39 29 13
http://www.ensemble-telemaque.com/