Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub
Vu par Zibeline

Retour sur La Despedida, ou le conflit entre l'état colombien et les FARC sur la scène du CDN de Montpellier

Répétition publique

Retour sur La Despedida, ou le conflit entre l'état colombien et les FARC sur la scène du CDN de Montpellier - Zibeline

Cela fait juste un an que la paix a été signée entre les Forces Armées Révolutionnaires de Colombie (FARC) et le gouvernement. Sur la scène du théâtre national à Bogota, une mise en scène internationale ratifiait la fin d’un conflit de 52 ans. La fin d’une utopie aussi, celle du plus vieux rêve révolutionnaire de l’Amérique latine, embourbé dans les luttes de pouvoir, la misère, la corruption, et une légende statufiée.

Le collectif Mapa Teatro invente depuis une trentaine d’années un théâtre nourri d’allers et retours entre plongées dans le réel et réévaluations des documents récoltés sur leurs terrains de recherche (à la manière d’ethnologues) portées sur la scène. La Despedida (l’adieu) puise son matériau dans l’ex camp guérillero El Borugo, ouvert aux visiteurs (journalistes, touristes, chercheurs, familles de victimes), où des soldats rejouent, dans la peau des FARC ou des otages, des moments emblématiques du conflit. Sommet de mélange et mise en perspective : le « théâtre des opérations » devient représentation à guichets fermés.

Une mine d’inspiration pour le collectif, qui transpose absurdité, espoirs déchus, violence extrême, discours ronflants et poésie universelle sur un plateau très plastique, envahi de jungle et d’images vidéos, où les comédiens évoluent la plupart du temps masqués par les énormes visages de Mao, Lénine ou du Che. « Surtout, pas de rires ! », intime un soldat dans le camp, filmé avant une scène d’assassinat d’un enfant joué par un adulte en treillis. Le théâtre, c’est des fois plus sérieux que la guerre.

ANNA ZISMAN
Décembre 2017

La Despedida a été joué à humain Trop humain (hTh), CDN de Montpellier, du 28 au 30 novembre

Photo : © Camille Barnaud

 


CDN Humain Trop Humain
Domaine de Grammont
34000 Montpellier
04 67 99 25 00
www.humaintrophumain.fr