Vu par Zibeline

"Dieu est mort" à voir jusqu'au 28 juillet au Théâtre Le Cabestan

Régler ses comptes avec Dieu

• 5 juillet 2019⇒28 juillet 2019 •

Mais d’abord comment régler ses comptes avec quelque chose qui n’existe pas, blague juive originelle, la pensée même de Dieu est incompatible avec la raison… Le texte de Régis Vlachos, Dieu est mort, Chronique d’un petit garçon, donné en lecture l’an dernier lors du festival Off, revient dans sa version théâtralisée, plus ramassée, jouant sur les ombres, les jeux de scène entre le narrateur principal (Régis Vlachos) et les intrusions lumineuses de Charlotte Zotto. Règlements de compte avec l’enfance, la religion imposée, les relations difficiles avec le père, les exigences de la mère, les premières fois, les chansons de Michel Sardou, les séances chez le psy (Woody Allen n’est pas loin), les cours de philo donnés à des classes aux questions emplies d’aprioris obscurantistes…  L’ensemble, réjouissant et jubilatoire, joue sur une palette riche d’émotions, de tendresse. Quel merveilleux conteur dans une mise en scène de Franck Gervais !

MARYVONNE COLOMBANI
Juillet 2016

Dieu est mort, Chronique d’un petit garçon est repris au Théâtre Le Cabestan, dans le cadre du Festival Off d’Avignon, du 5 au 28 juillet 2019.
http://lecabestan.canalblog.com/

Photo : Dieu est mort -c- La Compagnie du Grand Soir