Vu par Zibeline

La chorégraphe Régine Chopinot réunit des artistes néo-zélandais, japonais et kanak dans PacifikMeltingPot

Régine Chopinot en accords majeurs

La chorégraphe Régine Chopinot réunit des artistes néo-zélandais, japonais et kanak dans PacifikMeltingPot - Zibeline

À l’automne dernier à Châteauvallon, Régine Chopinot menait la danse en duo au plateau et en vidéo avec Piécette au carré créée en 2015. Année faste pour la chorégraphe qui donnait aussi le jour à sa pièce chorale PacifikMeltingPot dont la tournée française s’est achevée au Théâtre Liberté. Il lui aura fallu audace et conviction pour faire aboutir son désir de réunir des artistes néo-zélandais, japonais et kanak, patienter durant cinq ans jalonnés de nombreuses sessions et faire fi de la géographie ! Force est de constater que le spectacle est à la hauteur de ses attentes : il irradie de vie, de complicités et d’humanité ; il allie sentiments mélancoliques et joyeux, esprit de fête et rituel. Des dizaines de balles blanches et noires, puis rouges, circulent de main en main, sautent en l’air et s’éparpillent au sol comme si, dans ce champ de bataille coloré, les danseurs souhaitaient atteindre le rêve des autres. Une énergie invisible les relie, palpable dans le frémissement des doigts, le toucher délicat d’une peau, les chants rauques, les frappes de pieds, les claquements de mains. Leur corps est percussion : voix et gestes sont des vagues indestructibles qui les submergent, les emportent dans un élan collectif. La pièce marrie les langues, les corporalités, les couleurs de peau par le souffle qui l’anime, la rythme et l’architecture. Nourrie d’histoires du bout du monde (pour le spectateur occidental), elle regorge de signes, de symboles, d’évocations et d’images propres à chaque danseur, chanteur ou musicien embarqués dans cette épopée contemporaine. Car PacifikMeltingPot est une partition rythmique jouée et dansée à l’unisson sans que jamais les singularités, les cultures et les traditions ancestrales ne soient gommées. Au contraire, elles cohabitent en harmonie dans une ronde de danses orchestrées par la chorégraphe qui a fait de ses rencontres le cœur vivant de son art.

MARIE GODFRIN-GUIDICELLI
Avril 2018

PacifikMeltingPot a été donné le 3 avril au Liberté scène nationale de Toulon

Photo : PacifikMeltingPot © João Garcia


Théâtre Liberté
Grand Hôtel
Place de la Liberté
83000 Toulon
04 98 00 56 76
www.theatre-liberte.fr