Iskanderia Leh ? par la Compagnie Ex Nihilo

Regards croisés et danse communeVu par Zibeline

Iskanderia Leh ? par la Compagnie Ex Nihilo - Zibeline

Dans une mise en miroir entre Marseille et Alexandrie, la compagnie Ex Nihilo questionne le rapport à l’autre

Qu’y a-t-il de semblable à Marseille et Alexandrie ? La Méditerranée, un port, des gens qui arrivent, d’autres qui partent. Mais au-delà des évidences, n’existeraient-il pas d’autres communs ? Des choses que l’on ne soupçonne pas. Comme cette danse qui rassemble les corps et les esprits. La dernière création d’Ex Nihilo, Iskanderia Leh ?, titre emprunté à un film du cinéaste égyptien Youssef Chahine, est l’aboutissement scénique d’un projet mené dans la ville d’Alexandrie, où la compagnie de danse contemporaine marseillaise se déplace régulièrement depuis plusieurs années pour des représentations, ateliers et créations. Des liens tissés avec les habitants et les artistes qui y vivent surgissent des questionnements, se composent des mouvements réunissant cinq danseuses et danseurs aux reflets du monde (péruvien, coréen, égyptien, français). « Pourquoi tous les Asiatiques sont chinois pour les Français ? L’ailleurs n’est-il pas simplement de l’autre côté de la rue ? Ça fait quoi de traverser les frontières avec un passeport français ? Est-ce que tu sors le week-end dans les quartiers des immigrés ? » Identité, nationalité imposée, discriminations, le propos est sans grande surprise. Sur le plateau, un écran géant, quatre bureaux, des livres, des notes, des pancartes, des objets personnels et un revêtement du sol en carton comme pour protéger cet espace chorégraphique des chocs d’une société violente que la danse viendrait apaiser.

LUDOVIC TOMAS
Décembre 2019

Iskanderia Leh ? a été créé le 28 novembre à Klap Maison pour la danse, Marseille

Photo © Ex Nihilo

Klap
Maison pour la Danse
5 rue du Petit Versailles
13003 Marseille
04 96 11 11 20
http://www.kelemenis.fr/