Retour sur le "Piletta Remix" du Collectif Wow

Regarder la radioVu par Zibeline

• 26 novembre 2018⇒27 novembre 2018, 1 décembre 2018 •
Retour sur le

« Tout le monde entend ? » Un casque a été confié à chaque spectateur de la salle comble du théâtre Durance. Quelques brèves explications, et voilà tout le monde coiffé tandis que la voix nous souhaite « un agréable voyage au creux des oreilles ». La finale du titre Remix, doucement répétée, devient bruitage de train. En route pour l’imaginaire ! La dramatique radiophonique se compose sous nos yeux, bruitages, sons, personnages… et l’on pourrait croire que ce procédé est susceptible de détruire toute illusion théâtrale. Il n’en est rien. Les lieux dans lesquels les protagonistes évoluent prennent chair grâce aux sonorités évocatrices : voici la forêt, ses animaux familiers, le « hiboussole », les « tzintziganes », l’arrivée à la ville de Bibipolis fêtée par une foule enthousiaste ; voilà la grand-mère, Anna endormie, le père sévère et affectueux, l’Homme fil-de-fer, Madame Plomb et son appartement aussi gris que sa tenue triste, le bel Espagnol Luis, le petit Karim qui a le même âge (9 ans et demi) que l’héroïne, Piletta. Cette dernière a surpris une conversation entre son papa et le docteur : seule une infusion de « bibiscus », administrée avant la pleine lune, peut sauver sa chère grand-mère. Impatiente, l’enfant décide de partir en cachette pour ramener la plante miraculeuse. Récit sur l’enfance, sur le passage à l’âge adulte : les grands n’ont pas forcément tort et trouvent des solutions simples lorsque la petite fille se fourvoie dans des intrigues de plus en plus complexes. Il lui faut affronter ses plus grandes peurs pour se réveiller, grandir… En filigrane, sont égratignés les travers d’aujourd’hui, « est-ce que tout s’achète ?/ est-ce que les adultes mentent ? » interroge l’une des chansons qui parcourent la pièce. Le public se laisse porter par les multiples strates de cette histoire aux allures de conte fantastique. Le texte écrit par Florent Barat se métamorphose en fiction radiophonique déjantée grâce aux cinq artistes du Collectif Wow. Dans cette fable, les méchants des contes sont les principes désastreux du libéralisme… Qui a dit que les contes pour enfants étaient naïfs ?

MARYVONNE COLOMBANI
Novembre 2018

Photo : Piletta ReMix c Anthony Abbeloos

Piletta Remix a été donné le 13 novembre au Théâtre du Briançonnais, le 14 au Théâtre Durance, à Château-Anoux-St-Auban, le 20 au Théâtre de Grasse, le 23 au Forum Jacques Prévert, à Carros

À venir
26 & 27 novembre
Le Carré, Sainte-Maxime
04 94 56 77 77
carreleongaumont.com

1er décembre
L’Olivier, Istres
04 42 56 48 48
scenesetcines.fr