Terre brûlée, premier roman saisissant de Paula Vézac aux éditions Le Rouergue-La brune

Réconciliation

Terre brûlée, premier roman saisissant de Paula Vézac aux éditions Le Rouergue-La brune - Zibeline

Les Anciens ont su depuis toujours développer l’agriculture en profitant des terres brûlées, transformant ainsi une catastrophe en source de vie. Il en est de même pour nos chagrins et blessures qui peuvent entrainer de nouveaux élans. C’est d’une telle expérience que nous parle Paula Vézac dans un premier roman saisissant. Après la mort de sa mère, la narratrice se replonge dans les souvenirs de son enfance et cherche à retrouver et surtout à comprendre une mère qu’elle avait délaissé et fuie. Le 11 février 2016, cette femme de 61 ans a été retrouvée morte dans son lit, suite à un incendie. On ne saura pas avec certitude s’il s’agissait d’un suicide… La brutalité de cette mort jette la narratrice dans la sidération, puis dans le remord. Obligée de vider l’appartement de sa mère, elle se livre à un travail de tri pour comprendre « cette femme qui ne rentrait ni dans les cases ni dans les clous », était à la fois cultivée, artiste, folle, toxicomane.

Confrontée à un amas de souvenirs, sa fille se livre à une « enquête » : c’est le titre de la deuxième partie du récit. Elle remonte dans l’histoire de ses grands-parents maternels, puis celle de leur fille, retrouve des lettres jamais envoyées qui lui étaient destinées, scrute les rares photographies, cherchant des indices. Ces photos sont reproduites dans le livre, les dates correspondent : c’est bien à une autofiction que se livre Paula Vézac. Le style est sobre, se rapprochant du constat clinique et détaché, mais l’émotion surgit parfois en vagues déferlantes, quand la narratrice entrevoit des significations qui lui avaient échappé, confrontant ce qu’elle découvre avec ses souvenirs. « Oublieuse mémoire », disait Éluard. Au-delà des mariages ratés, de l’alcoolisme et de la drogue, sa mère l’aimait ; au-delà de la mort, la réconciliation est possible. La fille peut alors construire sa propre vie.

CHRIS BOURGUE
Janvier 2020

Terre brûlée
Paula Vézac
Le Rouergue-La brune, 18,80 €