RassasiésVu par Zibeline

 - Zibeline

Coquillages et crustacés se sont invités au Château de la Buzine le 30 juin pour un Ciné-pique-nique sous les étoiles. Le vent, ennemi de toujours des manifestations estivales en plein air, aussi. Il fut heureusement modéré et moqueur presque complice d’une programmation dédiée à la plage, pliant parfois l’écran-bouée au rectangle approximatif retenu par des câbles, dans des effets spéciaux de bourrasque et de vagues des plus adaptés au thème ! Pas question ici de chercher la perfection technique de la projection mais un état d’esprit convivial et une sélection de qualité. On a pu ainsi déguster six courts métrages primés pour la plupart. La carte de Stefan Lay, conte sucré-salé qui en un tourbillon burlesque raconte l’amour impossible entre deux personnages de cartes postales bousculant le temps arrêté des images fixes, opposant le petit au grand, le cadre au hors cadre, le passé au présent, l’animé à l’inanimé, la couleur au noir et blanc. Le doux-amer Bottle de Kirsten Lepore, dialogue transocéanique entre un bonhomme de sable et une «bonhommesse» de neige grâce à une bouteille jetée à l’eau. L’acidulé Nouvelle vague de Sylvain Dronet, parodie de tournage sur «la mélancolie, l’ennui, le dégoût, le glauque d’une plage abandonnée». L’amer Miramare de Michaela Müller qui fait vibrer sa peinture et noircit les couleurs des vacances de deux petits suisses découvrant l’envers de misère du paradis méditerranéen. Le court-éclair Time to relax de B. I. Engelsas et surtout en dessert, léger, savant, délicieusement décalé Le marin masqué de Sophie Letourneur comme un roman-photo revisité par Godard et Rozier.

ÉLISE PADOVANI

Juillet 2012

Château de la Buzine
56 Traverse de la Buzine
13011 Marseille
04 91 45 27 60
http://labuzine.com/