Vu par Zibeline

Dutilleux et Bartok magistralement interprétés à l’Opéra de Marseille

Question d’audace ?

Dutilleux et Bartok magistralement interprétés à l’Opéra de Marseille - Zibeline

À l’entracte, après une première partie fabuleuse, on n’en croyait pas ses oreilles ! Rarement avait-on entendu un programme si peu « classique » : après L’ombre de Venceslao (lire ci-contre) donné dix jours plus tôt, c’est Bartok et Dutilleux qu’on y jouait… avec quel talent ! Métaboles (1965) d’Henri Dutilleux est un modèle d’écriture sur les plans formel et sonore, jouant avec les timbres de chaque pupitre et un enchaînement subtil entre les différentes sections de la partition. L’opus fut magnifié par le geste magistral de Lawrence Foster, dirigeant Dutilleux comme il le ferait pour Beethoven, avec une évidence confondante ! Malgré ses 90 ans, le Concerto pour piano n°1 de Bartok, joué dans la foulée, reste d’un modernisme hallucinant, avec ses percussions encadrant géographiquement le clavier, l’enrobant, le tirant du côté de leur propre famille (caisse claire et cymbales, grosse caisse et timbales…) tout en lui donnant la réplique. Jean-Efflam Bavouzet a forcé l’admiration, dominant l’œuvre du haut de son Steinway tantôt joueur et puissant, virtuose et précis, tel un métronome fantasque et fantastique. En bis, le pianiste a interprété L’isle Joyeuse de Debussy qui, si elle a marqué dans le programme un retour à une thématique tonale, n’en est pas moins, sous ses doigts féeriques, demeurée flamboyante. Après la seconde partie et une 3e symphonie de Brahms tombée-là comme pour se faire pardonner tant d’« audace », on est resté un peu sur notre faim : la langue de Brahms, pourtant puissante et enivrante dans le contexte artistique de la fin du XIXe siècle, a perdu de sa force après une première partie aussi dense. Peut-être aurait-on pu (autre « audace » !) inverser l’ordre du programme ?

JACQUES FRESCHEL
Décembre 2017

Concert donné le 17 novembre à l’Opéra de Marseille

Photographie : Jean-Efflam Bavouzet © Paul Mitchell


Opéra de Marseille
2 Rue Molière
13001 Marseille
04 91 55 11 10
http://opera.marseille.fr/